Parts de marchés des tracteurs en 2013 Classement inchangé mais forte progression de Fendt

Terre-net Média

Découvrez les estimations des parts de marchés (Pdm) des tractoristes en France en 2013. Autrement dit le classement des marques en fonction du nombre de tracteurs immatriculés l'année dernière. L’ordre est inchangé, mais de belles progressions figurent au cœur du peloton.

Les parts de marchés de tracteurs en France en 2013.Les parts de marchés des tracteurs en France en 2013. (©Terre-net Média)

Pour connaître le classement des tractoristes ayant vendu le plus de tracteurs en 2013, c’est simple reprenez celui de l’année dernière : parts de marché 2012, car l’ordre reste le même. Toujours bien installés en tête, les deux leaders, John Deere (20,1 %) et New Holland (17 %), perdent néanmoins quelques dixièmes de points de part de marché (Pdm) par rapport à 2012 (- 0,4 % pour les tracteurs verts et jaunes et - 0,9 % pour les bleus).

Classement des tractoristes 2013 par les parts de marchés.Classement des tractoristes en 2013
en fonction de leurs parts de marché en France.
(©Terre-net Média)

Plus de 20 % de Pdm pour Fendt et Massey

Les véritables surprises du palmarès des parts de marché des tracteurs en 2013 concernent le groupe Agco. Fendt frôle une Pdm à 2 chiffres, quand Massey Ferguson passe les 11 %. Le "made in Beauvais" gagne près de 1 % de Pdm.

Fendt enregistre une très forte progression de 1,4 % pour atteindre 9,6 % de Pdm. Une performance qui illustre le dynamisme de la marque allemande, surtout lorsque l’on sait que le nombre de tracteurs immatriculés en France cette année enregistre une croissance de 10 % (38.261 immatriculations de tracteurs en 2013). Autant dire que l’usine de Marktoberdorf a joué son rôle en assurant la livraison de plus de 3.500 machines en France. Il faut noter aussi que la demande en tracteurs de forte puissance (plus de 200 ch) profite certainement à Fendt et à son positionnement. A ce sujet, le marché enregistre de très forte croissance dans ces segments d'immatriculations :

  • de 200 à 249 ch : + 29 % en 2013 avec 3.393 tracteurs immatriculés ;
  • de 250 à 299 ch : + 31 % en 2013 avec 627 tracteurs immatriculés ;
  • de 300 à plus de 500 ch : + 54 % avec 478 tracteurs immatriculés.

Claas continue sa croissance sur le marché. Toujours à la troisième place, le constructeur "franco-allemand"  prend 0,5 point de Pdm, certainement grâce à la pleine campagne de commercialisation des Arion 500 et 600.

Case IH à 10 %

Cinquième marque à avoir une Pdm à deux chiffres, Case IH entame une seconde année de progression et s’accroche à la quatrième place (perdue en 2011 au profit de Massey Ferguson). Le tractoriste américain explique son succès par les bons résultats des Maxxum et des Puma.

Autre progression à souligner : la marque Kubota consolide sa position avec 3,9 % en croissance de 0,1 point.

Que dire des groupes ?

Il faut néanmoins noter, dans ce palmarès, la baisse de Deutz-Fahr. Qui après le sursaut de 2012 (+ 0,3 point), succédant à trois années de baisse, recule à nouveau pour rester juste au-dessus des 5 % de Pdm. Le groupe Same Deutz-Fahr, toutes marques confondues (Deutz-Fahr, Same, Lamborghini), repasse en-dessous des 8 % de Pdm. Le groupe Cnh (Case IH et New Holland) reste lui en tête des groupes qui immatriculent le plus de tracteurs sur le territoire français avec plus de 27 % de Pdm. Il est suivi de près par Agco avec plus de 26 % de Pdm.

Voir les hypothèses de calculs retenues

Ces Pdm (parts de marché) estimées correspondent au marché du tracteur comparable, 2 et 4 roues motrices, standard et spécialisés. <br/> <br/> Autres tractoristes : Lindner, Antonio Carraro, Goldini, Zétor, Jcb, Challenger, etc. <br/> <br/> Avec la collaboration de Rémy Serai, rédacteur en chef de Machinisme et réseaux, de Benoît Egon, responsable marketing Terre-net Occasions et de Matthieu Freulon, journaliste machinisme Terre-net Média.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous