Stratégie d’entreprise Thierry Panadero (Claas) : « Numéro 1 du tracteur en France ! »

Terre-net Média

A l’occasion de la présentation des résultats financiers 2012 du constructeur Claas, le président de la filiale française, Thierry Panadero, n’a pas hésité à affirmer sa volonté de devenir leader du marché du tracteur dans les prochaines années. Actuellement troisième sur le marché, la première marche du podium est encore loin. Il faudrait au moins doubler les ventes.

Claas leader des tracteurs ?
Pour devenir leader, il faudra passer devant John Deere et New Holland (environ 20 et 17 % de part de marché
en 2012). (© Terre-net Média)
A quelques jours de ces 100 ans le 11 janvier 2013, Claas clôture « une très bonne année 2012 » s’enthousiasme le président de Claas France, Thierry Panadero. Le chiffre d’affaires (CA) du groupe de 3,436 milliards d’euros est en hausse de 4 % par rapport à 2011, et de 9 % en ne prenant en compte que les activités agricoles. Même si le constucteur allemand reste « modeste» quant aux perspectives 2013 (prévision du CA stable voire en légère baisse), ses ambitions concernant le développement des ventes tracteurs sont très fortes en France comme à l’international.

« Je ne vois aucune limite pour y arriver ! »

Cliquez ici pour connaître la part de marché 2012 de Claas en France.

« Il y a quasiment 10 ans, nous faisions l’acquisition de Renault agriculture (51 % en 2003, puis 100 % en 2008). Aujourd’hui, nous sommes 3ème avec 12 à 13 % de parts de marché du tracteur en France. En 2013, nous disposerons d’une gamme complète et moderne allant de 50 à 500 ch. Nous avons investi 400 millions d’euros pour ces développements. L’objectif est de mettre le "tracteur Claas" au même niveau que les autres produits du groupe. Nous sommes leader sur les marchés des ensileuses avec 54 % de Pdm et des moissonneuses batteuses avec 34 %, par exemple. Je suis très optimiste à devenir numéro 2 voir numéro 1 en France. Je ne vois aucune limite pour y arriver ! Alors rendez-vous dans cinq ans, je pense que nous aurons pris une place sur le podium.»
Thierry Panadero et Lothar Kriszun Claas Tracteur. Claas.
Une volonté appuyée par Lothar Kriszun, responsable Claas Tractor à gauche sur la photo. A droite, Thierry Panadero président de la filiale française, (© Terre-net Média)

A l’international, c’est principalement à l’Est que Claas se projette dans l’avenir. De la Russie à la Chine, le constructeur cherche à implanter ses sites de productions au plus près de ses marchés, tout en concervant sa R&D en Europe. Pas de délocalisation de la production française à prévoir, « même si produire en Europe ce n’est pas très simple, ça reste possible et nous sommes attachés à nos sites de productions comme celui de tracteur au Mans. La France représente 1/3 du personnel du groupe aujourd’hui. Pour les tracteurs, on dit souvent que nous sommes un constructeur allemand qui aurait pour vocation d’importer ses machines en France, alors que c’est l’inverse. L’usine du Mans exporte aujourd’hui 70 % de sa production en Europe. Et nous prévoyons déjà d’augmenter les investissements de modernisation du site ainsi que les volumes de productions » tient à rassurer Thierry Panadero.

Enfin en attendant les "surprises" que réserve le constructeur pour ses 100 ans au Sima et à l’Agritechnica, rendez-vous le 11 janvier prochain sur 100.claas.com pour découvrir quelques projets en cours de développement ou de R&D.

100.Claas.com - 100 ans de Claas
Cliquez pour voir. (© 100.Claas.com)

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous