; Automoteur Vredo Trac VT5536

Fertilisation Fertiliser avec le lisier et en classe business à bord du Vredo Trac VT5536

Terre-net Média

Vredo passe au Stage V avec son moteur Scania conçu pour fournir un maximum de couple à bas régime. Idem en termes de vitesse, sa transmission à variation continue propulse le bolide à 40 km/h à seulement 1 080 tr/min. De quoi faire chuter la consommation de carburant. A noter également le poids plume de la machine, la possibilité de circuler en crabe et la répartition des charges idéales.... des arguments pour entrer dans les champs même en début de saison sans pour autant compacter le terrain.

Automoteur porte-outils VredoLe porte-outils Vredo VT5536 développe jusqu'à 550 ch grâce au moteur Scania Stage V. (©Vredo) 

Vredo lève le voile sur le dernier-né de sa gamme d'automotrices VT5536 disponible dès la saison 2022. Un engin à quatre roues directrices adapté aux besoins des entrepreneurs agricoles bénéficiant du moteur Scania DC 13 conforme à la norme d'émission Stage V. Le bloc fournit 2 465 Nm de couple à seulement 1350 tr/min et jusqu'à 550 ch de puissance.

L'engin est équipé de série avec une pompe volumétrique Vogelsang de 12 m3/min de capacité de chargement et une unité de filtration. Pour ceux qui attendent davantage de débit de chantier, le constructeur propose en option sa technologie VHP (Vredo Haute Performance), à savoir la capacité de chargement qui grimpe à 16 000 l/min. Résultat : la cuve de 22 000 l est pleine en seulement 90 secondes ! Le bras d'aspiration permet en outre de pomper à droite comme à gauche de la machine

Boîte à variation continue VVT550 de 0 à 40 km/h

Sa construction compacte combinée aux essieux directeurs lui confère une maniabilité hors pair. Les manœuvres de bout de champ sont ainsi plus aisées. La position avancée de la large cabine améliore la visibilité sur route comme au champ. Avancement en crabe, bonne répartition du poids et ponts moteurs... l'équipement peut entrer dans les parcelles assez tôt en saison. C'est sans compter sur le dispositif de télégonflage BDWS, qui minimise également le tassement du sol.

Côté transmission, le constructeur a opté pour sa boîte VVT550, un modèle à variation continue dont la plage oscille entre 0 et 40 km/h. L'opérateur sélectionne ainsi la vitesse adaptée à son travail et toujours en optimisant le régime du moteur pour limiter la consommation de carburant. Il atteint 40 km/h à seulement 1 080 tr/min ! Grâce à l'unité pompe-filtre détachable et à la cuve facilement amovible, le VT5536 peut aussi servir de porte-outils. Il peut notamment intervenir au moment du tassage des silos de maïs.

Travailler en classe affaire

La cabine est spacieuse et silencieuse ; elle bénéficie en outre d'une suspension pour garantir le confort de l'opérateur. Elle est équipée en série de la climatisation automatique, d'un siège Grammer Maximo Super-Comfort, de terminaux multifonctions et d'un joystick ergonomique. Sans oublier le système VTC 2.0 (Vredo Trac Control) qui rehausse encore le confort de travail. La marque donne le la avec son engin et pose le cadre en matière de confort du conducteur.

Retour côté cuve : elle est en polyester et bénéficie de 22 000 l de capacité. A vide, le bolide pèse 19,7 t, ce qui en fait un des poids plume de sa catégorie. La machine est homologuée pour circuler sur 2 essieux et reste sous la barre des 3 m en termes de largeur sur la route. Sa construction courte point de vue attelage limite le porte-à-faux. Les premières unités du VT5536 devraient être disponibles à la livraison dès le printemps 2023.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média