Technologie i-Spray de Kuhn L'intelligente artificielle au service de la pulvérisation localisée

Terre-net Média

Kuhn permet à la pulvérisation agricole d'entrer dans une nouvelle ère grâce à la reconnaissance de la flore adventice et au ciblage du produit. Reconnaître la plante à détruire permet d'adapter la matière active pour plus d'efficacité, limite le développement de résistances aux produits et réduit la consommation de produits chimiques de près de 80 %.

Kuhn I-SprayLe système i-Spray de Kuhn détecte les adventices et actionne les buses concernées. (©Kuhn) 

Le concept i-Spray de Kuhn est simple : des capteurs hyperspectraux surveillent en permanence la végétation. Les images sont analysées via l’intelligence artificielle qui reconnaît les plantes parmi la flore adventice. Ensuite, le système ouvre la buse concernée de façon à pulvériser le produit et détruire la cible. Résultat : l’agriculteur restreint l’utilisation de produits chimiques à la zone en nécessitant.

Distinction de l'adventice pour adapter la matière active

Grâce à ce procédé, la pulvérisation agricole entre dans une nouvelle ère. L’électronique différencie les familles d’adventices entre elles et l’outil choisit la matière active à utiliser pour être le plus efficace possible. L’application n’est alors plus vue comme un passage préventif, mais localise l’adventice pour la détruire sans appliquer du produit partout.

Selon le constructeur, l’économie de produit phytosanitaire peut atteindre 80 %. Sans oublier que cette technique limite le risque de résistance aux produits par l’utilisation de matière active plus ciblée. Enfin, les cartographies de flore adventices amèneront une meilleure connaissance agronomique de l’état de salissure des parcelles, permettant de tester de nouvelles pratiques culturales sur les parcelles. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous