Porte-outils automoteur Le petit Terra Variant 435 au départ de la route de l'épandage

Terre-net Média

Pour le lancement de son petit Terra Variant, Holmer se lance à l'assaut de la route de l'épandage. Plus de cent dates pour présenter l'engin aux agriculteurs, étudiants et concessionnaires de France. De quoi pallier l'absence de salons agricoles depuis un an. Le Terra Variant 435 bénéficie d'un poids plume, ce qui le rend d'autant plus agile en début de saison quand les conditions sont parfois limites. Détails.

Le Terra Variant 435 d'Holmer sur le départ de la rroute de l'épandage.Le Terra Variant 435 d'Holmer sur le départ de la route de l'épandage au côté de son grand frère le Terra Variant 585. (©Terre-net Média)  

Pour palier l'absence de salons agricoles, Holmer a décidé de dévoiler son nouveau bébé en se lançant à l'assaut des routes de France. La caravane, composée du grand frère le Terra Variant 585 et du dernier-né le 435, s'arrêtera pour plus de cents représentations en 2021, le long de la route de l'épandage.

Le convoi a quitté son port d'attache le 16 février dernier : deux machines vont sillonnées l'Hexagone et devraient même être rejoints par une troisième en cours de route.  L'idée est simple : montrer les atouts des automoteurs porte-outils aux agriculteurs et aux concessionnaires. Préservation des sols, puissance de traction, débit de chantier et polyvalence (solide et liquide)... des points forts qui ont contribué à la renommée de l'engin.

Terra Variant 435, le petit frère du 585

Le Terra Variant 435 est donc le petit frère du 585. Il est d'autant plus léger qu'il convient à l'épandage pour fertiliser les cultures dès le printemps et pour épandre le lisier au plus près du sol. Le dernier-né bénéficie d'un entraînement hydrostatique qui propulse la bête de 0 à 40 km/h grâce à des moteurs individuels et indépendants. Pas de cardan sur les essieux ! Un poids plume qui pèse autour de 16,7 t sur la balance lorsqu'il est équipé de la cuve d'épandage de lisier.

Les ingénieurs allemands installent le module d'assistance baptisé Holmer DynaProtect. En clair, la régulation de l'accélération est automatique sur chaque essieu moteur. Selon l'inclinaison de la parcelle, le dispositif garantit la protection des cultures et la stabilité de l'automoteur. Sur route, la consommation de carburant est ainsi optimisée. Deux essieux moteurs mais aussi deux essieux directeurs. Ce qui lui offre un rayon de braquage de seulement 6,8 m. Côté empattement, la machine profite de 4,26 m pour assurer sa stabilité en toutes circonstances.

Des pneus  VF 900/60 R38 pour limiter la pression

À l'avant, le constructeur installe son essieu suspendu à vérins anti-dévers et à régulation automatique. Les pneus Michelin CerexBib2 VF 900/60 R38 gonflés à 1,2 bar offre 0,78 m² par roue de surface de contact. Ceux qui souhaitent épandre dans les cultures en ligne peuvent bénéficier de pneus dont la largeur est adaptée. Au travail, l'équipement roule en crabe à droite ou à gauche selon le sens d'épandage. L'objectif est que chaque roue fasse sa trace et ainsi répartisse idéalement le poids. Évidemment, sur la route, les roues reprennent leur alignement. 

Sous le capot, le moteur Mercedes Benz OM470 LA développe 435 ch et répond aux exigences de la norme d'émission Stage V. Il utilise de l'AdBlue pour éliminer les particules d'oxyde d'azote et les transformer en azote pur. La courbe de couple du bloc est caractéristique ; celui-ci atteint 2 100 Nm dès 1 300 tr/min de régime. De quoi limiter la consommation de carburant.

3 t de capacité de relevage et circuit hydraulique Load Sensing

Question capacité, le relevage arrière pivotant est piloté via le circuit hydraulique. Il est conçu pour embarquer les enfouisseurs de lisier ou un déchaumeur. Il pivote pour s'adapter au dispositif de roulage en crabe. Pour cela, deux vérins transversaux gèrent automatiquement la bascule de l'attelage trois points vers la gauche ou vers la droite. Tous les points d'attache restent alignés avec l'outil de manière à répartir au mieux la force de traction et ainsi préserver la durée de vie du matériel. La position de l'outil est pilotée depuis l'accoudoir. Il suffit à l'opérateur de donner une impulsion pour lever ou baisser l'équipement. L'opérateur peut aussi lester ou délester davantage l'engin en conditions difficiles grâce à la commande de position. L'installation de troisième catégorie soulève jusqu'à 3 t. Pour les outils nécessitant de l'huile, la machine bénéficie d'un circuit hydraulique Load Sensing et Power Beyond ainsi que de trois distributeurs double effet.

Aucune difficulté pour travailler la nuit. Jusqu'à 31 feux à Led illuminent l'espace autour de la machine. De quoi y voir clair même pour pomper le lisier à la fosse ou directement dans une cuve de transfert. En cabine, l'opérateur voyage en classe affaire ! La vue est panoramique grâce au tube d'admission d'air placé sur le côté, au silencieux d'échappement intégré et au capot plongeant. Le modèle Holmer II profite d'une suspension de cabine hydrodynamique, d'un siège actif d'origine Grammer, d'une isolation acoustique limitant l'intensité sonore à 63 dB et de toutes les commandes à portée de main. L'ordre devrait régner grâce aux nombreux rangements prévus.

Écran tactile Easy-Touch de 12,1 pouces

En termes d'ergonomie, il suffit de naviguer sur le terminal tactile et d'utiliser le joystick et la molette. L'écran Holmer Easy-Touch de 12,1 pouces est compatible avec la norme Isobus pour échanger les données. À souligner aussi la possibilité d'ajouter des appareils pour faciliter la gestion des accessoires. L'engin embarque un GPS permettant d'optimiser le déplacement dans les parcelles, voire de repasser à l'endroit précis des années précédentes avec une précision centimétrique. 

Enfin, côté pompage, la marque installe le modèle à piston rotatif VX 186-368 de Vogelsang. Elle aspire et pompe jusqu'à 9 000 l/min de matière. De quoi remplir la cuve de 16 m3 en à peine deux minutes. Sans oublier l'unité de coupe RotaCut 10 000 MXL. Fibres ou corps étrangers tels que l'herbe, la paille ou les pierres sont ainsi finement coupés et séparés. Le rendement élevé de la grille de coupe garantit également un fonctionnement sans cavitation de la pompe à piston rotatif pendant l‘aspiration. Le producteur peut connaître les éléments fertilisants apportés en quasi temps réel grâce au système Zunhammer Van Control. Le bras d'aspiration de 5,7 m pivote sur 158° de quoi aspirer facilement sans trop manœuvrer.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous