[Vidéo] Innovation épandage Quadra Ferti : l’épandage sans tonne à lisier

Benoit EGON et DS Terre-net Média

L’automoteur d’épandage Quadra Ferti, utilisé et commercialisé par l’ETA Fonteneau à Mortagne-sur-Sèvre, permet un apport sur plantes hautes et sans tassement du sol.

Quadraferti, épandage des lisiers jusqu'en juin ! Quadra Ferti, épandage des lisiers jusqu'en juin ! (©Terre-net Média)

Le Quadra Ferti,  conçu en France, est maintenant disponible à la vente. L’intérêt de ce système est son coût inférieur à celui d’un épandage classique qui nécessite un grand nombre d’allers-retours entre l’exploitation et le champ. L’absence de cuve rend la machine beaucoup plus légère qu’un épandeur classique, ce qui permet de diminuer fortement le tassement du sol. Les apports peuvent alors être réalisés au meilleur stade de la culture, sur plantes hautes. Selon Brice Fonteneau, gérant de l’ETA Fonteneau : « L’épandage peut se faire de février jusqu’à juin, même sur maïs ! »

L’ETA Fonteneau

Elle est dirigée par Brice Fonteneau et réalise de nombreux travaux d’exploitation, notamment l’épandage de fumier, lisier, ou encore digestat de méthanisation. L’entreprise de sept salariés a investi dans le Quadra Ferti qui est, selon le gérant, « l’outil idéal pour épandre des effluents liquides sur des cultures développées ou sur des sols sensibles à faible portance ».

Le lisier doit être déplacé (par camion ou tonne) jusqu’à une fosse à proximité des cultures. Une opération qui peut être effectuée tout au long de l’année. Un système de tuyaux fait la liaison entre la fosse et le Quadra Ferti. Mais il est possible de faire transiter les effluents par le réseau d’irrigation de la culture ou par des gaines souples de 12 bars de pression. La longueur des conduits permet un écart maximal de 1 300 m entre la fosse et l’épandeur. La rampe, de 18 à 28 m en fonction des modèles, est équipée de pendillards qui déposent le lisier au plus près du sol. La pompe, d’une puissance de 120 m3/heure, est commandée à distance par le Quadra Ferti.

Cet épandeur automoteur conçu par Jean-Pierre Tuffreau, agriculteur à La Pommeray (Loire-Atlantique), est fabriqué par l’entreprise Natuboc. Il est motorisé par un bloc Iveco qui développe 200 ch. La société Sonodis assure sa commercialisation. Neuf machines sont déjà vendues, la dernière avec des rampes de 36 m.

A l’heure où les prix des engrais chimiques sont à la hausse, l’épandage de lisier peut être une opportunité économique à étudier.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous