Broyeur à axe horizontal Un outil grande largeur qui andaine pour récupérer la biomasse chez Desvoys

Terre-net Média

Desvoys s'intéresse aux nouveaux marchés que représentent la biomasse et la méthanisation. Le constructeur a conçu son premier broyeur andaineur en vue de collecter les déchets végétaux plus facilement et de répondre à une demande naissante.

Broyeur andaineur Desvoys au travailL'agriculteur choisi le sens de rotation des tapis pour déposer la récolte à gauche, à droite ou au centre. (©Desvoys)

Desvoys dévoile son premier broyeur équipé d'un tapis andaineur. L'idée est de collecter les déchets verts ou les résidus de couverts végétaux en vue d'alimenter principalement les méthaniseurs.

Le constructeur français s'est inspiré de son modèle repliable à axe horizontal bénéficiant de couteaux palettes et de rouleaux. Celui-ci existe en version de 4,8 ou 6,4 m de largeur de travail. Les ingénieurs du bureau d'études ont remplacé le capot arrière par un tapis transporteur sur chaque demie longueur. Elle est entraîné grâce à l'hydraulique du tracteur et peut tourner dans un sens ou dans l'autre, selon que l'opérateur souhaite créer l'andain à gauche, au centre ou à droite.

250 à 300 ch nécessaires selon le modèle et les résidus

Pour les agriculteurs qui travaillent en présence de résidus importants, la marque conseille d'ailleurs de faire tourner les tapis en sens inverse pour créer l'andain au milieu de l'appareil. Question puissance, le constructeur préconise d'atteler l'outil aux engins de 250 à 300 ch. Et pour rendre l'utilisation plus facile, le système d'attelage/dételage a été conçu pour être rapide. 

En Côte d’Or, l’ETA de La Louvière est célèbre pour ses travaux de pressage de paille. Florian Jacquet, le dirigeant, est curieux de nature et a pressenti l'appétence des méthaniseurs pour toute sorte de biomasse. Il a investi l'an passé dans le broyeur andaineur de Desvoys et l'a testé sur une centaine d'hectares. Côté broyage, rien à redire. Il n'y a pas de terre incorporée à l'andain, même en travaillant en direct dans du switchgrass à 10 t de matière sèche par hectare. Idem dans le miscanthus de presque 2 m de hauteur, utilisé pour le paillage des espaces verts.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous