[Essai] Broyeur à axe horizontal Master Field de Desvoys : il pulvérise tout sur son passage !

Terre-net Média

Desvoys a mis à disposition de Frédérick Besnard, agriessayeur de l'Oise, l'un des fleurons de la marque : le Master Field DRH. Un broyeur à axe horizontal de 4,8 m de large de travail équipé de marteaux de type B1 et capable de supprimer tout ce qu'il croise sur son chemin. Une fois lâché dans la parcelle de 50 ha de couverts végétaux, l'engin a rapidement fait un vrai carnage dans la culture de phacélie et de moutarde.

Pour lancer la lecture de la vidéo, cliquer sur l'image.

Avant de préparer le terrain pour semer les betteraves, il faut détruire les couverts végétaux implantés à l'automne. Du moins ce qu'il en reste après la vague de froid de début mars, qui a bien joué son rôle. L'occasion pour la rédaction d'organiser un essai grandeur nature du broyeur à axe horizontal de Desvoys.

Dans le rôle de l'essayeur : Frédérick Besnard, agriculteur à Labosse dans l'Oise. Pour lui, ça tombe plutôt bien car il lui reste une parcelle de 50 ha dans laquelle il doit détruire le couvert végétal, un mélange phacélie/moutarde qu'il a semé à l'automne. Bien que le gel ait fait son travail, le producteur aimerait faire place nette avant de préparer ses terres à betteraves. Côté tracteur, ça ne devrait pas poser problème ! Les 250 ch de son New Holland T7 devraient suffire pour emmener l'engin de 4,8 m de largeur de travail.

Boîtier de prise de force de 1 000 tr/min

Question broyeur, Desvoys a aussitôt accepté de jouer le jeu et a mis à disposition une grosse "bête" baptisée le Master Field DRH. Ce modèle à axe horizontal se replie en deux morceaux pour pouvoir circuler sur la route. Au champ, il envoie du lourd grâce à son boîtier de prise de force, prévu pour tourner en mode 1 000 tr/m. Au démarrage, on sent bien que les 200 ch du tracteur accusent le coup ! 

À l'avant, les morceaux de chaîne accrochés au châssis de l'outil freinent les projectiles qui s'échappent à vive allure et qui pourraient endommager le tracteur ou le voisinage.  D'ailleurs, pour ne pas qu'elle se déforme lors d'un choc, les ingénieurs de la marque utilisent une tôle blindée. Rien de trop pour contrer la force des marteaux de type B1 installés sur le rotor. Ils ne laissent aucune chance ni à la végétation ni aux pierres qui croisent le chemin de l'appareil !

Au sol, la charge au sol est répartie sur les six roues. En clair, une paire de jumelées et une de roues simples. Leur articulation assure le suivi du sol et du tracteur dans les courbes. Plus besoin de relever l'outil pour tourner dans les bouts. Côté hauteur de travail, il suffit à l'agriculteur de positionner les axes de butée au niveau souhaité. Sans oublier les patins fixés sur les côtés de la machine. Dans les cultures en rang, la technique fonctionne bien mais lorsque l'agriculteur travaille dans une parcelle d'herbe ou de culture en plein, il reste une bande non travaillée entre les deux modules. Desvoys installe (en option) un mini broyeur à entraînement hydraulique, suspendu à la barre d'éclairage. 

Pliage/dépliage hydraulique

Pour passer du mode transport au mode champ : rien de plus simple. Il suffit de déverrouiller le système de sécurité via un distributeur hydraulique. L'autre circuit actionne le vérin de montée/descente des organes de broyage sans que l'opérateur n'ait besoin de quitter le siège du tracteur. À noter aussi que le broyeur bénéficie d'une rampe de feux de signalisation pour garantir la sécurité en toutes circonstances, de jour comme de nuit !


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous