; Point sur la vigilance canicule avec Météo-France

Canicule 11 départements en vigilance rouge, 58 en orange

AFP

Météo-France a maintenu samedi 11 départements en vigilance rouge canicule, alors que 58 sont en vigilance orange, en raison de la vague de chaleur d'une précocité « exceptionnelle » qui touche la France cette semaine.

Près des trois quarts de la population, soit 45 millions de personnes, demeurent touchées par cette alerte canicule orange et rouge. Vingt départements sont également placés en vigilance jaune et seuls sept départements étaient en vert, dont ceux de la Corse, le Var, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales, alors que par endroits les températures ont atteint ou dépassé les 40°C vendredi, notamment non loin, en Occitanie.

Certaines communes ont même dépassé les 42°C, comme Durban-Corbières (Aude), où le thermomètre a affiché 42,3°C. Des records mensuels ont été battus à Carcassonne (Aude) avec 40,7°C, Francazal avec 39,6°C, Cognac (Charente) avec 39,1°C ou encore Saintes (Charente-Maritime) avec 40,2°C.

Le phénomène est dû à une dépression centrée au large du Portugal qui « contribue à transporter des masses d'air extrêmement chaud depuis l'Espagne » alors qu'une dorsale anticyclonique contribue au temps ensoleillé qui vient renforcer cette chaleur, selon Météo-France.

La chaleur devrait encore s'accentuer samedi après-midi, « depuis l'ouest des Pyrénées en direction du nord-est du pays ».

« Des pointes voisines de 42°/43°C sont même possibles localement sur le sud Aquitaine« , indique Météo-France, soulignant que des records absolus de températures pourraient alors être battus ».

A compter de samedi soir et de la nuit de samedi à dimanche, des orages ponctuels pourraient survenir sur la façade atlantique du pays, prémices d'une dégradation pluvio-orageuse, attendue pour dimanche soir, permettant à la canicule de « régresser progressivement, pour ne plus concerner que le flanc est du pays ».

Les départements en vigilance rouge se situent principalement le long de la façade Atlantique et dans le sud-ouest.

C'est la quatrième fois - et le plus tôt dans la saison - que la vigilance rouge canicule est utilisée depuis la mise en place du dispositif après les leçons tirées de la canicule historique de 2003.

La vigilance rouge canicule, le niveau le plus élevé du »plan national canicule« , correspond à la fois à un événement météorologique exceptionnel et à une alerte sanitaire justifiant une »mobilisation maximale".

Les 11 départements classés rouge sont: Charente, Charente-Maritime, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Deux-Sèvres, Vendée et Vienne.

Les 58 départements classés orange sont : Allier, Ardèche, Ardennes, Ariège, Aube, Aveyron, Cantal, Cher, Corrèze, Côte-d'Or, Creuse, Dordogne, Doubs, Drôme, Eure-et-Loir, Haute-Garonne, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Lot, Maine-et-Loire, Marne, Haute-Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Orne, Puy-de-Dôme, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Sarthe, Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne, Yvelines, Tarn, Tarn-et-Garonne, Haute-Vienne, Vosges, Yonne, Territoire-de-Belfort, Essonne et Val-d'Oise.

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :  Observatoire météo de Terre-net Média


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP