; L'agriculture et les émissions carbone : les principaux chiffres

Journée mondiale du climat L'agriculture émet 17 % des GES en France, en baisse depuis 30 ans

Terre-net Média

Profitons de ce 8 décembre, journée mondiale du climat, pour faire le point sur la répartition des émissions de gaz à effet de serre (GES) en France par secteur et en particulier sur la place et le rôle de l’agriculture dans ce domaine.

Paysage été Les températures ont augmenté de + 1,7 °C depuis 1990 en France. (©Pixabay)

Selon les derniers Chiffres clés du climat, édition 2022 publiés par le Service de la donnée et des études statistiques (SDES), les émissions nettes sur le territoire français s’établissent en 2019 à 405 Mt CO2 éq, en baisse de 22 % par rapport à 1990. L’objectif est d’atteindre les - 40 % en 2030 par rapport à 1990.

Concernant les émissions par secteur, l’agriculture représentait en 2019 environ 17 % des émissions de GES en France, derrière les transports à 30 %. Par rapport à 1990, seul le secteur des transports émet davantage, indique le SDES.

Répartition des émissions de gaz à effet de serre en France :

« L’agriculture se distingue des autres secteurs par la faible part d’émissions dues à la combustion d’énergie. Les sources principales d’émissions sont le méthane (CH4), principalement émis par les animaux (fermentation entérique), et le N2O, lié à la transformation de produits azotés (sols agricoles : engrais, fumier, lisier...) », précise le SDES. Et l’un de ces atouts par rapport aux autres secteurs est de pouvoir stocker du carbone dans les sols.

Six méthodes agricoles bas carbone

Alors que le changement climatique est bien en cours, avec une hausse moyenne des températures de + 1,7 °C depuis 1990 en France, le secteur agricole s’organise pour baisser son empreinte carbone : en diminuant ses émissions de GES et en augmentant son stockage de carbone.

Cela passe notamment par le Label Bas Carbone qui permet de certifier des projets qui séquestrent ou évitent des émissions de carbone. Actuellement six méthodes bas carbone en agriculture sont labellisées par le ministère de l’écologie :

  • "Carbon Agri" développée par l’Idele qui cible les réductions de GES en élevages bovins ;
  • "Haies" développée par la Chambre d'Agriculture des Pays de la Loire ; 
  • "Plantation de vergers" développée par la Compagnie des Amandes ; 
  • "Sobac'éco TMM" développée par l'entreprise Sobac et qui cible la gestion des intrants ; 
  • "Ecométhane" développée par Bleu Blanc Coeur. Elle cible la réduction des émissions de méthane d'origine digestive par l'alimentation des bovins laitiers ;
  • Et enfin la méthode "Grandes cultures" conçue par Arvalis, Terres Inovia, l'ITB, l'ARTB et Agrosolutions qui se donne pour objectif de réduire les émissions en exploitations de grandes cultures.

L'objectif final de ces méthodes est de pouvoir rémunérer les agriculteurs pour leurs actions en faveur de la planète via des crédits carbone que des grandes entreprises ou collectivités pourront leur acheter.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média