; Bilan météo de novembre 2021 et de l'automne 2021

Bilan météo Novembre frais, automne 2021 de saison

Terre-net Média

Malgré un mois de septembre très chaud cette année, la fraîcheur des mois d'octobre et novembre a rééquilibré le bilan thermique de cet automne 2021. Frédéric Decker, météorologue à MeteoNews, dresse le bilan du mois et de la saison.

Paysage automneCet automne a été assez classique côté thermomètre. (©Pixabay)

Plutôt frais

La fraîcheur a largement dominé au cours de ce mois de novembre, voire le froid en fin de mois. Aucun épisode de douceur remarquable n'a été observé à l'échelon national, phénomène devenu rare sur un mois entier en cette ère de réchauffement climatique...

La température moyenne mensuelle atteint 8,1 degrés pour une normale de 9 degrés, soit un déficit de 0,9 degré. Il faut tout de même remonter 14 ans en arrière, à novembre 2007, pour trouver un chiffre au moins aussi bas : 7,8 degrés.

Le mois de novembre le plus froid reste 1956 avec 5,2 degrés de moyenne. Le minimum absolu national du mois a été atteint à Grenoble-Saint-Geoirs avec - 9,9 degrés le 30 en raison d'un fort rayonnement nocturne sur sol enneigé (9 cm). À l'inverse, le maximum national mensuel culmine à 23,3 degrés à Bastia le 2.

Parti pour être chaud avec un mois de septembre très chaud cette année (+ 1,8 degré d'écart à la normale), l'automne a vu sa moyenne dégringoler avec octobre (- 0,1) et novembre frais (- 0,9 degré d'écart).

La température moyenne nationale automnale atteint 13,5 degrés pour une normale de 13,3 degrés, soit seulement 0,2 degré au-dessus du chiffre "normal". Il faut remonter à 2017 pour trouver au moins aussi "frais" : 12,9 degrés. Pour mémoire, l'automne le plus froid reste 1952 avec 10,2 degrés, et le plus chaud reste 2006 avec 15,4 degrés.

Déficit pluviométrique

Les conditions anticycloniques ont dominé durant ce mois de novembre. Les quelques périodes perturbées ont vu des perturbations ou averses assez atténuées dans l'ensemble, ne donnant donc pas de cumuls de précipitations importantes.

Un déficit de pluie de 31 % en novembre

Le refroidissement de la fin du mois a permis à la neige de tomber à très basse altitude, voire en plaine. Une bonne sous-couche de neige a ainsi pu s'installer sur les massifs à l'aube de l'hiver 2021-2022. Le cumul moyen national mensuel atteint 60 mm pour une normale de 87 mm. Le déficit est donc marqué, de 31 %. Il suffit toutefois de remonter à l'an dernier pour trouver moins : 34 mm seulement... chiffre qui reste loin du mois de novembre le plus sec : 18 mm en 1978.

Solenzara, en Corse, détient le maximum avec 297 mm de précipitations dans le mois. L'Auvergne a été particulièrement peu arrosée avec seulement 15 mm à Vichy, Clermont-Ferrand et au Puy, valeur la plus basse en France.

Novembre termine un automne globalement sec. Seul octobre tire son épingle du jeu avec un chiffre dans les clous. La saison se termine sur un total de 198 mm d'eau en moyenne sur le pays pour une normale de 233 mm. Le déficit atteint donc 15 %. Il faut remonter à 2018 pour retrouver un équivalent : 195 mm. Le record de sécheresse appartient encore à l'automne 1978 extrêmement sec et ses 74 mm en trois mois !

Ensoleillement moyen

Les célèbres grisailles de novembre ont bel et bien été présentes cette année sous les conditions anticycloniques dominantes, alternant tout de même avec quelques belles journées. Ce mois de novembre termine donc sur un total de 84 heures de soleil en moyenne sur le pays pour une normale de 89 heures, chiffre donc très classique et quasiment dans la norme.

Quant à l'automne 2021, il a été assez bien ensoleillé, principalement grâce aux chiffres d'octobre qui fut le plus ensoleillé depuis 1997. La France a profité de 451 heures de soleil au cours de cet automne pour une normale de 419 heures, soit un petit excédent de 8 %. Pour mémoire, l'automne le plus sombre date de 1993 (329 heures) et le plus ensoleillé de 1985 (531 heures).

Un automne donc assez classique côté thermomètre, d'abord chaud puis de plus en plus frais à froid avec ce mois de novembre frisquet, près d'1 degré de déficit. Il a été plutôt sec et assez ensoleillé, paramètres évidemment influencés par l'omniprésence de conditions anticycloniques.

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média

D'après un communiqué de MeteoNews.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média