Cultures énergétiques Journée miscanthus organisée par la Chambre d’agriculture de la Somme

Pierre-Eloi Bouche Terre-net média

La Chambre d’agriculture de la Somme a organisé une journée sur le thème du miscanthus, mercredi 18 mars.La matinée était dédiée à la présentation technique de la culture et de ses débouchés à Amiens, puis à la démonstration de différents types de récolte chez Philippe Colin, planteur de miscanthus à Hangest sur Somme.


Récolte de miscanthus sec en ensilage. (© Terre-net Média)

Les objectifs de la journée étaient  répartis en trois axes :

- diffuser les références issues des plateformes d’essais des chambres d’agriculture picardes

- échanger et profiter de l’expérience des agriculteurs les plus avancés sur cette culture

- faire le point sur les dernières innovations des vendeurs de rhizomes.

Au cours de la matinée, le miscanthus et ses références acquises en termes d’implantation et de récolte ont été présentés, ainsi que les premiers résultats des essais auxquels ont participé les chambres d’agriculture picardes. Bical Biomass France, entreprise spécialiste du miscanthus, a exposé par la suite ses activités (rhizomes, plantation, débouchés).

Donner l'impulsion et centraliser le message pour produire la plante énergétique

La présence de Nicolas Rialland, président de la nouvelle association  France miscanthus, créée en janvier 2009, a témoigné de l’impulsion  souhaitée pour cette culture énergétique, compte tenu des problèmes du coût de l’énergie et de la régulation des émissions de CO2. Il compte aussi sur le programme de restructuration nationale, qui vise à diversifier le parc énergétique, suite à la réforme du sucre européen,  en apportant des aides réparties par portefeuilles régionaux aux planteurs de cultures énergétiques.


Récolte du miscanthus en ensilage puis pressage.
(© Terre-net Média)

L’après-midi, la démonstration de récolte à été faite sur du miscanthus sec, avec la variété Giganteus qui est, à ce jour, la variété utilisée la plus productrice de biomasse. Différents modes de récolte peuvent être envisageables suivant les le types de récolte (vert ou sec) et les types d’utilisation et de transport.

Le miscanthus peut être ensilé puis transporté comme tel ou pressé pour le transport du fait de sa faible densité.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également


Contenu pour vous