; Rappels sur le conseil stratégique phytosanitaire obligatoire

Produits phytosanitaires Un premier conseil stratégique phytosanitaire à réaliser avant 2024

Terre-net Média

Suite à la séparation du conseil et de la vente des produits phytosanitaires, un premier conseil stratégique phytosanitaire est obligatoire pour tout détenteur d'un Certiphyto décideur d'ici le 31 décembre 2023, nous rappelle Littoral Normand dans un webinaire, à l'occasion de sa Semaine de l'expertise.

Paysage vue aérienneLittoral Normand revient, lors d'un webinaire, sur la réglementation phytosanitaire depuis la séparation du conseil et de la vente, et notamment sur le conseil stratégique obligatoire. (©Image par Carlo Walti de Pixabay)

C'est depuis le 1er janvier 2021 que s'applique la séparation du conseil et de la vente de produits phytosanitaires. Pour rappel, la loi distingue deux types de conseils indépendants de la vente, explique Olivier Leray, référent technique chez Littoral Normand : le conseil spécifique (facultatif) et le conseil stratégique.

2 conseils stratégiques obligatoires tous les 5 ans

Ce dernier est obligatoire : « 2 conseils stratégiques phytosanitaires (CSP) sont, en effet, nécessaires tous les 5 ans et ils doivent être espacés chacun de 2 à 3 ans ». En quoi cela consiste ? Visant à réduire l'usage des produits phytosanitaires, un conseiller indépendant réalise, tout d'abord, « un diagnostic des pratiques et une analyse globale de l'exploitation. Il établit ensuite avec l'agriculteur un plan d'actions en vue d'optimiser les pratiques. Les interlocuteurs réfléchissent ensemble au choix de quelques leviers, déterminent concrètement comment ils peuvent être mis en œuvre sur l'exploitation et peuvent réaliser une simulation des IFT* futurs ». 

À noter : « le premier CSP doit être effectué pour tout détenteur d'un Certiphyto décideur avant le 31 décembre 2023 »

Avez-vous réalisé votre premier conseil stratégique phytosanitaire ? N'hésitez pas à partager votre retour d'expériences dans les commentaires en-dessous de l'article.

*L'indicateur de fréquence de traitement (IFT) :

Olivier Leray a également profité de ce webinaire pour faire un rappel sur l'IFT. « Calculé à partir des pratiques, par parcelle et par culture au cours de la campagne, il permet de se comparer à une référence et d'analyser ses pratiques phytosanitaires. L'IFT concerne les herbicides, les fongicides, les insecticides et certains produits de biocontrôle. »

Calcul de l'IFT


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média