BASF « D'entreprise de protection des cultures à fournisseur de solutions agricoles »

Terre-net Média

Pour accompagner au mieux les agriculteurs, BASF a entrepris une grande phase de transformation. La firme, qui vient de terminer l'intégration structurelle des activités et des actifs de Bayer en moins d'un an, dispose désormais d'un portefeuille intégré de solutions agricoles.

Essais blé BASFAvec son portefeuille intégré de solutions agricoles, BASF entend accompagner au mieux les agriculteurs dans les défis actuels et à venir. (©BASF)

Changement climatique, croissance de la population mondiale, nouvelles attentes des consommateurs... l'agriculture doit faire face à de multiples enjeux pour les années à venir. Avec sa stratégie basée sur l'innovation, BASF entend accompagner au mieux les agriculteurs dans ces défis afin d'« optimiser leurs rendements, atténuer les risques météorologiques et les risques de maladies, et les aider à répondre à la demande sociétale », présente Vincent Gros, président de la division Agricultural Solutions de BASF. « Nous ouvrons un nouveau chapitre qui place l’activité de l’agriculteur au centre de tous nos efforts. » 

« Après avoir réussi l’intégration structurelle des activités et des actifs achetés à Bayer en moins d’une année », BASF « passe désormais d'une entreprise de protection des cultures à un fournisseur de solutions agricoles » : semences, génétique, protection des cultures et solutions numériques. La firme prévoit l'arrivée sur le marché de semences de blé hybride vers 2025. Le lancement de plus de 30 nouveaux produits est également prévu d'ici 2028.

Lancement de Revystar XL pour la campagne 2019/2020 en France

Parmi les différentes innovations annoncées, BASF vient de lancer, mercredi 16 octobre en France, Revystar XL : association de Revysol, premier isopropanol-azole, et de Xemium. « Ce fongicide polyvalent et très performant est utilisable sur blés (septoriose et rouilles) et orges (helminthosporiose, ramulariose, rouille naine et rhynchosporiose) et permet de répondre aux attentes des agriculteurs : réduction du nombre de traitements et intégration du biocontrôle », présentent les équipes BASF France division Agro. Il est « autorisé à la dose de 1,5 l/ha, efficace sur une large fenêtre d’application, même si les conditions d’application sont difficiles ».

D'après les essais BASF (19 en France en 2019), « l’efficacité septoriose de Revystar XL à la dose de 1 l/ha est supérieure de 15 % par rapport aux références aux doses habituellement recommandées. Cette protection supérieure contre les maladies se traduit par un meilleur de rendement de 3 q/ha ». Sur orges, « l'association  Revystar XL + Comet 200 permet un très bon contrôle des maladies dont l’helminthosporiose, la rhynchosporiose et la ramulariose ».

BASF investit dans les solutions numériques

Les solutions numériques en agriculture permettent aux agriculteurs « d’ajouter de la valeur à l'utilisation des produits BASF, à la gestion de leurs exploitations, ainsi qu’à l’accès et l’achat de produits ou de services », précise Livio Tedeschi, Senior Vice President EMEA & CIS de BASF Agricultural Solutions. Pour cela, BASF investit dans ces solutions et en fait l'une des priorités dans les années à venir.

L'outil xarvio va désormais supporter l'intégralité des solutions agricoles numériques de BASF, afin de faciliter la prise de décision des agriculteurs. Il se décline en plusieurs produits :

  • xarvio Scouting : pour la reconnaissance des adventices, des maladies, etc.
  • xarvio Field Manager : pour la protection des cultures
  • Et xarvio Healthy Fields à venir d'ici 2020.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous