; Inauguration de la filature de lin au mouillé : La French Filature

Inauguration de la French Filature (27) Des chemises et du linge de maison en lin 100 % made in France

Terre-net Média

Le groupe NatUp a inauguré, le 19 septembre dernier, la French Filature, filature de lin au mouillé implantée sur le site de peignage de Saint-Martin-du-Tilleul dans l'Eure. La production a démarré en février dernier, « relocalisant un savoir-faire français disparu du territoire national depuis près de 20 ans ».

« Fabriquer un fil de lin au mouillé, en maîtrisant localement sa chaîne de production, de la culture de la graine jusqu'au produit fini, permet de nourrir l'écosystème et de satisfaire un nouveau segment de marché : celui de l'habillement et du linge de maison 100 % made in France », explique Karim Behlouli, directeur de NatUp Fibres. En effet, le fil de lin issu du procédé dit "au mouillé" est particulièrement prisé par ces secteurs, car il permet « d'obtenir un fil d'une grande finesse, à partir de longues fibres de lin peignées. [...] Il peut se tisser et se tricoter, contrairement au fil de lin "au sec", plus épais, utilisé essentiellement pour l'ameublement », précise le groupe. 

Implantée à Saint-Martin-du-Tilleul, la  French Filature a nécessité « un investissement de 4,4 millions d'euros co-financé par NatUp, l'État et la région Normandie pour l'acquisition de 14 nouvelles machines de filature notamment (dont des modèles de dernière génération). Avec la montée en compétences du personnel du site et le recrutement de nouveaux collaborateurs, la production a pu démarrer en février dernier.  [...] La capacité de production nominale de la filature est de 250 t de fil par an, soit l'équivalent de 1,25 million de chemises, 750 000 pantalons de yoga ou encore 300 000 draps de lit. » 

« La filière lin a su faire rayonner cette production européenne dans le monde entier. Aujourd’hui, s’y ajoute la capacité à satisfaire une demande de textile made in France. Contribuer à cette niche vertueuse de production locale est une grande satisfaction pour le liniculteur que je suis et pour le président des 5 000 adhérents de NatUp », a déclaré Jean-Charles Deschamps.

« Un premier groupe de travail représentatif a défini la feuille de route : un plan d'action stratégique à trois ans pour le développement du lin 100 % made in France. Le premier objectif : mieux comprendre le marché, analyser les besoins des clients en termes d'attentes environnementales, qualitatives et de traçabilité. Cette plateforme, baptisée "Bleu Blanc Lin", sera administrée par l'Union des industries textiles », précisent les équipes de la French Filature. 

Le lin n'étant pas la seule fibre naturelle cultivable, d'autres projets sont déjà en test. Une première tonne de chanvre normand a notamment été réceptionnée : elle sera prochainement peignée, préparée et filée à la French Filature. 

Plus d'infos sur la French Filature
- 35 collaborateurs sur le site de Saint-Martin-du-Tilleul (3 postes encore non pourvus) ;
- une bobine de 26 km de fil de lin pèse 1 kg.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média