Lutte contre la verse des céréales Orfèvre, premier régulateur «sans classement toxicologique ni éco-toxicologique»

Terre-net Média

De Sangosse lance Orfèvre, « le premier régulateur de croissance du marché sans classement toxicologique ni éco-toxicologique ». À base de prohexiodone-calcium, il est disponible dès cette campagne et est aussi commercialisé sous la marque Fabulis OD.

Verse bléOrfèvre est autorisé sur les principales céréales : blé tendre, blé dur, avoine d'hiver, orge, seigle, épeautre et triticale. (©Terre-net Média) « Travailler les apports d'azote, faire attention au choix variétal... : ces points permettent de limiter la verse des céréales. Il est néanmoins parfois nécessaire de lutter directement contre la verse (terres profondes, à haut potentiel, etc.). Cela permet de gagner en rendement, en temps et en argent », assure Marie Aubelé, chef marché grandes cultures De Sangosse. Pour accompagner les agriculteurs dans cet objectif, la firme lance son régulateur de croissance innovant : Orfèvre, disponible dès cette campagne, sur les principales céréales (blé tendre, blé dur, avoine d'hiver, orge, seigle, épeautre et triticale).  « Premier régulateur non classé, il répond à un maximum de cahiers des charges ».

« Régularité en toutes situations »

Sa formulation OD (suspension concentrée huileuse) brevetée, à base de prohexadione-calcium (50 g/l), permet « une bonne couverture de plante équivalente à la référence du marché avec un plus grand nombre d'impacts à la surface » et « un excellent étalement sur la plante, également équivalent à la référence », explique De Sangosse. Orfèvre se démarque surtout par « une meilleure pénétration du produit dans la plante, que la référence du marché », « maximisant son efficacité » et « assurant une régularité en toutes situations ». La firme annonce un gain de rendement de 2,5 q/ha (102,7 % du témoin non traité) en blé, pour une dose de 1 l/ha, d'après une synthèse de 19 essais menés entre 2015 et 2018. À un prix de 21 €/l, le bénéfice net pour les agriculteurs est de 16 €/ha en moyenne et peut aller jusque 65 €/ha pour les parcelles de blé à fort risque de verse (calcul sur la base d'un prix du blé de 160 €/t), estime De Sangosse. En orge d'hiver, le gain de rendement moyen est de 4,5 q/ha, et permet un bénéfice net de 43 €/ha (pour un prix de l'orge de 140 €/t).

Autre atout d'Orfèvre mis en avant : « sa simplicité d'utilisation ». Appliqué idéalement au stade 1-2 nœuds, ce régulateur peut, en effet, être utilisé dès fin tallage et jusqu’à dernière feuille étalée. Il est peu dépendant des conditions climatiques. Il peut être appliqué dès que la température extérieure dépasse 2°C, et jusqu'à un maximum de 25°C ». Sa compatibilité avec de nombreuses spécialités fongicides, régulateurs ou encore des anti-dicotylédones permet de l’appliquer en mélange, tout en respectant de la réglementation en vigueur ». « Il est autorisé sur les principales céréales, avec une dose d'AMM unique de 1,5 l/ha et est efficace à la dose pratique de 1 l/ha. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous