; Enquête Arvalis-BVA sur les variétés de céréales à paille 2021-2022

Enquête 2021-2022 Quelles sont les variétés de céréales à paille les plus utilisées en France ?

Terre-net Média

Retour sur les résultats de l'enquête « V@riétés Céréales » 2022, réalisée par Arvalis-Institut du végétal avec l'appui de BVA. Découvrez ainsi le top 10 des variétés de blé tendre, de blé et d'orges cultivées de la campagne 2021-2022 pour les agriculteurs français.

ChampTous les semis ont été pris en compte dans cette enquête quels que soient l'origine des semences utilisées ou le mode de production. (©Pixabay)

Depuis l'an dernier, Arvalis-Institut du végétal a pris en charge l'enquête "V@ariétés céréales" avec l'appui de l'institut de sondage BVA. Son objectif : « déterminer les surfaces semées en France pour chaque variété de blé tendre, blé dur, orges et triticale ».

Les données sont issues d'une enquête réalisée auprès de 5 725 agriculteurs en début d'année 2022 et ont été redressées à partir des données SSP (service de la statistique et de la prospective) de mai. Elles couvrent ainsi 98 % des surfaces cultivées.

Chevignon toujours en tête du classement 

Concernant le blé tendre, les semis de variétés pures restent les plus répandus et représentent 81,6 % de la sole. L'institut technique note toutefois que « de plus en plus d'agriculteurs ont recours aux mélanges variétaux : « cette pratique représente 17,5 % des surfaces de blés en 2022 (+ 0,5 % par rapport à la campagne précédente). Les semis interspécifiques couvrent, quant à eux, moins de 1 % de la sole ». Et parmi les espèces les plus utilisées en association avec le blé : « la féverole, le pois, la vesce, la luzerne ou des mélanges de ces espèces ».

Si on revient sur les variétés cultivées en semis pur, les 10 premières représentent « 44,2 % des surfaces nationales, contre 41,6 % en 2021. 9 d’entre elles sont inscrites sur la liste des blés meuniers 2022 éditée par l’ANMF 1 », précise Arvalis.

« La variété Campesino de type blé pour autre usage (BAU) fait son entrée dans le top 10 avec 1,8 % des surfaces. Chevignon poursuit sa progression avec 16,6 % des surfaces nationales et se maintient en tête du classement (+ 2,8 % par rapport à 2021). La variété KWS Extase se maintient à la seconde place avec 6,7 % des surfaces suivie de LG Absalon dont la part diminue légèrement (- 0,6 %) et de Complice dont la part de surface se stabilise à 3,4 %. La variété Providence arrive dans le top 10 à la 10e place. Les autres variétés voient leur part régresser en comparaison à 2021. »

Anvergur et RGT Voilur couvrent près de 73 % des surfaces de blé dur

En blé dur, « 95,1 % des semis sont réalisés en variétés pures, 4,4 % des surfaces sont des mélanges de variétés et 0,5 % des surfaces sont emblavées en mélange avec d’autres espèces comme le pois ou la féverole (+ 0,2 %/2021) ».

« Depuis plusieurs campagnes, la variété Anvergur domine largement avec 55,4 % de sole française, suivie de RGT Voilur qui représente 17,5 % des surfaces. À elles deux, elles couvrent près de 73 % des surfaces (- 2 %) et le top 10 des variétés pures représente 89,9 % des emblavements. RGT Belalur et Canaillou, inscrit en 2021 font leur entrée dans le top 10 respectivement à la 3e et à la 5e place, ainsi que la variété RGT Vanur inscrite en 2020 preuve de la volonté des agriculteurs de profiter des dernières avancées de la sélection variétale. »

« Les orges d'hiver représentent 64 % des surfaces d'orges »

Intéressons-nous maintenant aux orges : « celles de type hiver représentent 64 % des surfaces (+ 3 % par rapport à 2021). Les orges d'hiver sont majoritairement de type 6 rangs, avec 80 % contre 20 % pour les orges d’hiver à 2 rangs. 30 % des surfaces sont cultivées avec des variétés d’orges de type printemps. Les mélanges intraspécifiques représentent 5 % de la sole nationale, alors que les mélanges interspécifiques ne couvrent qu’environ 1 % de la surface », précise l'institut technique.

« Les 10 premières variétés d’orge d’hiver représentent 62,3 % des surfaces. KWS Faro est toujours en tête du classement avec 27,1 %. Etincel a beaucoup régressé et passe de la 2e à la 5e place. Les variétés KWS Jaguar et KWS Joyau progressent au détriment des Etincel, Amistar. Seuls 35,5 % des variétés de type hiver figurent sur la liste des variétés préférées d’orges de brasserie publiée par les malteurs et brasseurs de France, contre 43,9 % en 2021.

Concernant les orges de printemps, «  RGT Planet domine toujours très largement le paysage français avec 83,1 % des surfaces emblavées (+ 3,8 %/2021) suivie de KWS Fantex avec 6,7 % des surfaces (- 1,7 %/2021). Le top 10 représente près de 97,9 % des surfaces. La majorité des orges de printemps sont brassicoles et sont sur la liste des variétés préférées par la malterie et la brasserie à des stades divers

1. ANMF : Association Nationale de la Meunerie Française


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média