[Vidéo] Récolte de maïs cribs Une méthode traditionnelle pour « limiter son empreinte carbone »

Terre-net Média

Dans son tour de l'agriculture française, Alexis nous présente Benjamin Lammert, agriculteur alsacien, qui récolte son maïs grain en cribs. Cette méthode traditionnelle permet de sécher naturellement le maïs grain et de limiter l'empreinte carbone de son exploitation agricole.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Benjamin Lammert est agriculteur à Ensisheim (Haut-Rhin) et produit du maïs grain, soja et blé tendre. Pour la récolte du maïs grain, il utilise une méthode traditionnelle, dite en cribs. Dès que le maïs atteint 30 % d'humidité (plutôt 22-24 % cette année, du fait des conditions sèches), l'agriculteur peut commencer la récolte du maïs. Il utilise alors un « corn picker », qui va couper la tige et récupérer les épis entiers, en les débarrassant de leurs feuilles. Ces épis vont ensuite être stockés à l’air libre dans des séchoirs appelés « cribs » : « ce sont des grands poteaux télégraphiques avec du grillage », précise Benjamin Lammert.

Après un séchage tout l'hiver, les épis sont passés dans une moissonneuse-batteuse, permettant de séparer les grains et les rafles. Les grains peuvent ainsi être livrés à la coopérative au début du printemps. Concernant les rafles, elles peuvent être transformées en isolant, en combustible pour chaudières ou pour barbecue, en litière pour le bétail, en matériaux de sablage ou même entrer dans la composition de certaines peintures.

Cela représente « beaucoup de travail » comparé à la récolte classique du maïs grain. Mais cela permet de réaliser des économies au niveau du séchage. Les grains directement récoltés avec la moissonneuse-batteuse doivent être séchés avec des séchoirs à gaz. En utilisant la méthode de récolte de maïs cribs, « cela me permet d'économiser le prix du gaz et aussi de limiter les émissions de CO2 dans l'atmosphère. Cela réduit mon empreinte carbone d'à peu près 10 % sur la ferme », ajoute Benjamin Lammert.

Depuis septembre 2018, Alexis a démarré son tour de l'agriculture française (TAF), un tour de France à vélo pour rencontrer les différents acteurs du milieu agricole. Son objectif : « partager avec vous mes rencontres pour vous permettre de comprendre l'agriculture d'aujourd'hui et d'imaginer ensemble celle de demain ! ». Pour plus d'informations, retrouvez le site Internet du tour de l'agriculture française.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous