Bilan maïs grain Seulement 4 q/ha de moins malgré des conditions calamiteuses

Terre-net Média

Cette campagne maïs grain 2013 figure parmi les plus froides et pluvieuses au printemps et chaudes à l’automne des trente dernières années. Malgré des conditions de culture calamiteuses dans plusieurs grandes régions de production, le rendement national de 89 q/ha sauve les meubles.

rendements france maïs grain 20131.670.000 ha de maïs grain ont été semés en 2013, soit 3 % (50.000 ha) de plus qu’en 2012. La production de maïs grain français devrait s’établir à 14,86 millions de tonnes contre 15,7 Mt en 2012. (©Watier-visuel)

Le rendement moyen 2013 en maïs grains est estimé par Arvalis-Institut du végétal à 89 q/ha avec de fortes hétérogénéités selon les régions. C’est 4 q/ha de moins que la moyenne de ces dernières années et presque 8 q/ha de moins que 2012 qui fut une campagne exceptionnelle. 

Au 9 décembre, environ 200.000 ha n’avaient toujours pas été récoltés en Aquitaine et Rhône-Alpes notamment, où les pluies diluviennes de novembre ont affecté la portance des sols. C'est l'ensemble de la récolte qui a pu être menacée sur certaines parcelles. Après cette période pluvieuse, les maïsiculteurs du Sud-Ouest ont dû faire face à des goulots d’étranglement des séchoirs à maïs qui ont atteint leur limite de capacité.

Début de cycle difficile

« Les pluies abondantes de l’hiver et du printemps accompagnées d’un déficit de températures ont retardé les semis qui ont dû être réalisés dans des parcelles à structures de sol dégradées », rappelle Gilles Espagnol, ingénieur régional maïs chez Arvalis-Institut du végétal. La difficulté de réapprovisionnement en semences de variétés plus précoces n’a pas toujours permis d’ajuster les durées de cycle à ces conditions exceptionnelles qui ont affecté les parcelles d’Aquitaine et du Centre-Est. »

Les pigeons et corvidés ont profité de cette levée difficile pour se remplir le gésier. « Nous avons également observé de nombreux dégâts de limaces, ainsi que du mildiou au stade 3-6 feuilles dans les parcelles inondées, ce qui est assez rare. » Le désherbage a lui aussi été difficile à maîtriser.

Il a fallu attendre début juillet pour retrouver un régime de températures permettant de neutraliser une partie des retards de végétation qui s’étaient creusés en début de cycle. Néanmoins, les pertes de densité et les fortes hétérogénéités de développement n’ont pu être totalement rattrapées.

Sauvé en été

En revanche, les orages de fin juillet et de début août ont sauvé la mise en place des grains dans les parcelles en culture pluviale qui ont fleuri à cette époque-là. Accompagnés de gros coups de vent, ils ont toutefois causé localement des dégâts de verse importants dans le Centre-Ouest et en Alsace notamment. La moitié du déficit en somme de températures (50 à 150 degrés-jours pour les semis du 21 avril) a été comblée entre le 1er juillet et le 10 août.

L’Ouest, le Nord et le Centre de la France présentaient des bilans de sommes de températures équivalents à supérieurs aux normales entre les 21 avril et les 31 octobre, alors que le déficit thermique restait significatif dans le Sud-Ouest, l’Ain et la Vallée du Rhône, des zones doublement pénalisées par des retards de semis.

Récolte à sous maturité

« Les températures supérieures aux normales du mois d’octobre ont fourni une réelle aubaine de dessiccation du grain que les producteurs ont essayé de valoriser, explique Gilles Espagnol. Toutefois, le report des dates de récolte a conduit à une prise de risque de verse et de récolte en conditions de sol très humide avec l’épisode pluvieux de début novembre. Pour ce qui concerne les maïs de tête d’assolement de blé d’hiver, les récoltes ont souvent été déclenchées avant la maturité physiologique pour effectuer les semis de céréales à paille. Les teneurs élevées du grain en eau  (comprises entre 28 et 38 %) ont alourdi la logistique de collecte avec des besoins de séchage qui vont peser sur les résultats économiques. »

Rendements / régionsMoyenne Rdts 2004-2012 q/haRdts 2012 q/haRdts 2013 q/ha
Nord-Picardie-Normandie939290
Bretagne87,38782
Pays de Loire85,48783
Poitou Charentes93,69694
Champagne-Ardenne91,29583
Alsace-Lorraine106,411595
Bourgogne-Franche Comté929887
Rhône-Alpes97,110591
Languedoc Roussilon83,5105105
Auvergne-Limousin949795
Ile de France93,99595
Centre96,69590
Midi-Pyrénées89,79891
Aquitaine92,19485
Moyenne93,396,989

Source Arvalis - Institut du végétal au 11/12/2013

Dossier spécial Maïs grain Terre-netCliquez sur le visuel pour accéder au dossier Maïs grain (©Terre-net Média)

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous