[Vu sur Youtube] « Une méthode naturelle » pour lutter contre les mulots en ACS

Terre-net Média

Après avoir parcouru la Bourgogne, l'Alsace, la Marne et la région parisienne, Alexis continue son tour de l'agriculture française. Récemment, il s'est arrêté à la Ferme du bocage en Normandie. Engagés en agriculture de conservation depuis une dizaine d'années, ces agriculteurs rencontrent un problème avec les mulots.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Agriculteur à Goderville (Seine-Maritime), Joseph Bellet est gérant de la Ferme du bocage et s'est tourné vers l'agriculture de conservation (ACS) depuis une dizaine d'années. « Aujourd'hui, on ne voit plus du tout les stigmates de l'agriculture conventionnelle, indique l'agriculteur. Il n'y a plus de formation de mares d'eau malgré des années très pluvieuses, ni ravine, ni érosion... ». Les effets positifs de ce changement de système sont nombreux, toutefois l'agriculteur rencontre quelques problèmes avec le mulot dans ses parcelles.

En effet, ce petit ravageur peut causer énormément de dégâts dans les cultures à cause d'une forte présence de végétaux chez les agriculteurs en ACS ou en semis direct. « Il creuse un trou pour se reproduire et se cacher des rapaces et peut manger les pousses de blé, de lin, de colza, etc. On n'aura pas de récolte à l'endroit où il y a un nid de mulot », explique Joseph Bellet. Cela peut représenter une perte importante quand on sait qu'un seul nid représente « 2 à 3 m² ».

Un exemple d'initiative contre les mulots et autres rongeurs dans le Nord-Pas-de-Calais : Biodiversité - Des agriculteurs installent des nichoirs pour la chouette effraie

Pour y remédier, l'agriculteur a installé des perchoirs au sein de ses parcelles. L'objectif : « favoriser la présence de rapaces et ainsi réguler la prolifération des mulots ». « Une méthode tout à fait naturelle ». Avec un perchoir pour environ 2 ha, cela permet de « diminuer la population de ravageur dans les champs, mais pas de s'en passer complètement ». La réussite de cette pratique est différente selon les années, en fonction des conditions climatiques, etc.

Et vous, comment luttez-vous contre les mulots et autres rongeurs en ACS ?

Depuis septembre 2018, Alexis a démarré son tour de l'agriculture française (TAF), un tour de France à vélo pour rencontrer les différents acteurs du milieu agricole. Son objectif : « partager avec vous mes rencontres pour vous permettre de comprendre l'agriculture d'aujourd'hui et d'imaginer ensemble celle de demain ! ». Pour plus d'informations, découvrez le site Internet du tour de l'agriculture française.
>>> Retrouvez aussi, sur Terre-net, une autre vidéo réalisée par Alexis, concernant la récolte de maïs cribs :  Une méthode traditionnelle pour « limiter son empreinte carbone »

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous