Chicago
Des ventes décevantes précipitent Chicago à la baisse

Une demande restreinte et la pression des récoltes provoquent un retrait rapide des cotations américaines.

Chicago a rapidement accéléré à la baisse jeudi soir face à un marché de plus en plus restreint côté demande. Les ventes US à l’international de maïs ont notamment déçu le marché la semaine passée en retombant à 227 kt à peine. Les ventes de soja (777 kt) et de blé (229kt) se sont également établies à des niveaux particulièrement faibles pour la période de l’année.

Le manque de précipitations outre-Atlantique limite en outre drastiquement le transport fluvial et vient entraver un peu plus la compétitivité et la présence des origines américaines sur la scène internationale. Les récoltes US marquent dans le même temps une accélération notable qui vient alourdir un peu plus la pression actuelle sur les cotations américaines.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance décembre 2022 s'est contracté de 23 c$/bu, à 8,79 $/bu. Le maïs à terme décembre 2022 a diminué de 8,5 c$/bu à 6,75 $/bu. La fève de soja à livraison novembre 2022 a perdu 11,75 c$/bu pour terminer à 13,58 $/bu.

Inscription à notre newsletter
a lire également
synthèse des indicateurs
marché à terme
  • Blé tendre 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
  • Maïs tendre 03/2022
    -12€/t
    393,75€/t
  • Colza 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
physique
  • Blé tendre 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
  • Maïs tendre 03/2022
    -12€/t
    393,75€/t
  • Colza 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t

Soyez le premier à réagir