Chicago
Le blé US dévisse de 3 %

Les prix des céréales américaines ont rapidement dévissé lundi soir à Chicago, sous la pression notamment d’un rebond notable du dollar à l’international. La perspective d’une politique de resserrement monétaire de la Fed a en effet entrainé une hausse du billet vert ainsi qu’une accentuation des craintes de ralentissement économique outre-Atlantique.

Les prix du blé restent en outre pénalisés par la concurrence russe à l’international, tandis que le maïs US souffre, lui, de la concurrence sud-américaine. Les exportations brésiliennes de maïs ont d’ailleurs atteint un nouveau record en novembre dernier, à 6,1 Mt.  

À noter tout de même, les inspections hebdomadaires de blé dans les ports américains ont rebondi au-dessus des attentes du marché la semaine passée, à 335 kt. Les inspections de soja (1,7 Mt) et de maïs (524 kt) ont également atteint le consensus. L’USDA a annoncé la vente de 130 kt de soja à la Chine.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance mars 2023 a baissé de 22 c$/bu, à 7,39 $/bu. Le maïs à terme mars 2023 a reculé de 5,75 c$/bu à 6,41 $/bu. La fève de soja à livraison janvier 2023 s'est dégradée de 0,75 c$/bu, à 14,38 $/bu.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Soyez le premier à réagir