Chicago
Le blé accélère son rebond à Chicago

Les cours du blé ont rapidement surgi à la hausse vendredi soir à Chicago. Le marché a en effet gagné en tension à la veille de l’expiration du corridor sécurisé en mer Noire alors qu’aucun accord de renouvellement n’était encore annoncé au moment de la clôture. Les prix du maïs retrouvent, quant à eux, de la hauteur sur fond de regain de la demande mondiale.

L’USDA a notamment confirmé une nouvelle vente de 191 kt maïs US à la Chine pour la quatrième séance consécutive, ce qui porte à 2,11 Mt le total de ventes annoncées durant la semaine à l’Empire du Milieu. Dans le même temps, la Bourse de commerce de Buenos Aires réduit de 1,5 Mt son estimation de récolte argentine de maïs cette année, à 36 Mt, contre 52 Mt. La production de soja, elle, a été coupée de 4 Mt, à 25 Mt (43,3 Mt en 2022). Un nouveau décrochage des cours du brut a toutefois renvoyé le complexe soja dans le rouge.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance mai 2023 a augmenté de 11,5 c$/bu, à 7,11 $/bu. Le maïs à terme mai 2023 a avancé de 1,5 c$/bu à 6,34 $/bu. La fève de soja à livraison mai 2023 s'est enfoncé de 15 c$/bu, à 14,77 $/bu.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Soyez le premier à réagir