L'info marché du jour
La Russie menace de réserver ses exports agricoles aux « pays amis »

Avec 30 à 40 Mt expédiés chaque année, la Russie est le plus gros exportateur de blé au monde. (©AdobeStock)
Avec 30 à 40 Mt expédiés chaque année, la Russie est le plus gros exportateur de blé au monde. (©AdobeStock)

La Russie devrait limiter la vente de produits agricoles aux « pays amis », a déclaré le 2 avril Dmitri Medvedev, ancien président et premier ministre russe et aujourd’hui haut responsable de la sécurité du pays.

Vendredi 1 er avril, il a publié un post sur le réseau Telegram dans lequel il écrit que Moscou ne devrait plus livrer ses récoltes aux pays jugés « inamicaux », c’est-à-dire les pays qui ont décidé des sanctions économiques contre la Russie depuis le début de la guerre en Ukraine.

La nourriture est une « arme silencieuse », déclare-t-il aussi, ajoutant que les expéditions vers les pays « amis » seront réglées en roubles ou dans leurs monnaies nationales, « dans des proportions convenues ».

Regardez la réaction du chercheur Sébastien Abis suite à ces annonces :

Dmitri Medvedev ajoute que la Russie n’achètera plus rien à ses « ennemis », rappelant qu’elle n’importe quasiment plus de produits alimentaires occidentaux depuis 2014, suite aux sanctions imposées au moment de l’annexion de la Crimée, et que la liste pourrait être étendue.

 

Inscription à notre newsletter
a lire également
synthèse des indicateurs
marché à terme
  • Blé tendre 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
  • Maïs tendre 03/2022
    -12€/t
    393,75€/t
  • Colza 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
physique
  • Blé tendre 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
  • Maïs tendre 03/2022
    -12€/t
    393,75€/t
  • Colza 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t

Déja 7 réactions