Brésil Des paysannes détruisent des plants d'eucalyptus transgéniques

Afp

Sao Paulo, 6 mars 2015 (AFP) - Près d'un millier de femmes du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (Mst) armées de bâtons et couteaux ont envahi une usine de cellulose et détruit des milliers de plants d'eucalyptus transgéniques dans l'Etat de Sao Paulo.

Leur action s'est déroulée jeudi matin dans le cadre de la Journée nationale de lutte des femmes de la campagne. Sur une vidéo diffusée sur le site du Mst (www.mst.org.br), on les voit le visage masqué par un foulard, rompre les boutures dans les serres de l'entreprise Suzano/Futura Gene à Itapetininga, une ville à 170 km de Sao Paulo. Sur les murs, elles ont écrit « Les transgéniques détruisent la biodiversité » et « Femmes en lutte ».

Pendant qu'elles détruisaient les plants où sont développés les tests avec la nouvelle espèce transgénique d'eucalyptus, 300 paysans de Via Campesina interrompaient une réunion de la Commission nationale de biosécurité (CtnBio, organisme qui réglemente les cultures d'Ogm) à Brasilia où Suzano présentait justement cette nouvelle espèce. La discussion à la CntBio reprendra en avril.

Pour Atiliana Brunetto, de la direction nationale du Mst, même si l'espèce transgénique a une productivité 20 % supérieure à la traditionnelle, elle demande l'utilisation de plus de produits phytosanitaires et d'eau pour chaque arbre planté, ce qui représente des dommages à l'environnement. « Le plus important est que nous avons réussi à porter le débat dans la société », a-t-elle souligné.

La direction de Suzano/Futura Gene a déploré la destruction des plants et d'études qui durent depuis 14 ans. Les femmes qui ont participé à l'action devront répondre de dommages au patrimoine privé.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous