Pour le Salon de l'agriculture En librairie, une dizaine de livres sur l'agriculture

Terre-net Média

Quelle meilleure promotion que le Salon de l'agriculture pour les livres traitant de sujets agricoles ? C'est pourquoi, chaque année, de nombreux ouvrages sortent au moment de cet événement. 2020 ne fait pas exception à la règle et s'avère même plutôt prolifique en la matière. Sur Facebook, Rémi Mer, consultant indépendant, a constitué un petit catalogue regroupant quelques-uns peut-être des futurs best-sellers sur l'agriculture. En découvrant les premières lignes de chaque quatrième de couverture, vous aurez certainement envie d'en lire davantage.

  • Pourquoi les paysans vont sauver le monde (Sylvie Brunel)

"Ils nous nourrissent et pourtant nous les maltraitons. Ils ont toutes les solutions pour répondre aux défis du développement durable, du changement climatique, de la biodiversité, de la transition énergétique... Ils reverdissent la terre. La troisième révolution agricole a commencé dans les campagnes. Partout naît une agriculture de précision, de plus en plus propre, de plus en plus écologique. Alors pourquoi opposer les modèles au lieu de les associer ? Pourquoi vouloir revenir à un passé où l'insécurité alimentaire était la norme ?"...

  • Malaise à la ferme, enquête sur l'agribashing (Eddy Fougier)

"Les agriculteurs se sentent aujourd'hui mal aimés et incompris. Usage des pesticides, élevage intensif, algues vertes, les dossiers qui fâchent ne manquent pas. Ce climat de défiance, voire de violences, alimente le mal être des agriculteurs, une des professions qui connaît le plus de suicides. En d'autres termes, les agriculteurs se sentent aujourd'hui les victimes d'un agribashing systématique. De quoi parle t-on exactement ? Qui sont les contestataires ? Pourquoi en est-on arrivé à une telle incompréhension entre ruraux et citadins ?"

  • Le sacre de la terre (Jean Viard)

"Pour se nourrir à dix milliards sur une seule petite Terre, se vêtir, se chauffer, se déplacer, produire de l'énergie renouvelable, capter le carbone, le travail de la terre redevient chaque jour un peu plus l'avenir de l'Homme, avec la science et l'art. Les objets et leur fabrication ne sont plus le tout de l'humain. Avec la révolution écologique et numérique, la mondialisation, il faut retrouver du sens, du local, du faire-pousser, du territoire, des lieux. Le bio et le local, le soleil et le vent, le sol et les forêts sont nos nouveaux futurs"...

  • Le steak barbare, hold-up végan sur l'assiette (Gilles Luneau)

"Ce livre est la première enquête indépendante et approfondie sur l'agriculture dite "cellulaire ?". Ce terme tient de la novlangue en ce qu'il annonce comme relevant de l'agriculture la production d'aliments – plus particulièrement des produits animaux – à partir de cellules souches cultivées en laboratoire ou de substituts végétaux assemblés avec des protéines de synthèse. Viandes, œufs, laitages, poissons, fruits de mer, gélatines, cuirs, soies… sont (ou seront bientôt) fabriqués industriellement… sans passer par la ferme ?!"...

  • Glyphosate, l'impossible débat : intox, mensonges et billets verts (Gil Rivière-Wekstein)

"Commercialisé depuis 1975 par Monsanto sous la marque Roundup, le glyphosate est aujourd'hui au cœur d'une bataille politique internationale, où la France a pris parti pour son interdiction. Désormais, cet herbicide maudit symbolise la fracture entre le monde agricole, qui estime ne pas pouvoir s'en passer, et le reste de la société, persuadé de sa toxicité. Peut-on encore s'interroger sur le bien-fondé de son interdiction ? À l'heure où l'interdiction du glyphosate est chanté de toutes parts, le débat lui-même semble devenu impossible. Comment en est-on arrivé là ?"...

  • Manger en ville, regards socio-anthropologiques d'Afrique, d'Amérique latine et d'Asie (Audrey Soula, Chelsie Yount-André, Olivier Lepiller et Nicolas Bricas)

"Cet ouvrage analyse les pratiques et les représentations alimentaires des citadins. Il montre qu’une lecture des changements alimentaires, en termes d’occidentalisation, de « transition » ou d’uniformisation vers une seule et même manière de manger en ville est insuffisante. Les citadins inventent de nouvelles pratiques alimentaires, de nouvelles cuisines, à partir d’une multiplicité de références, locales ou exogènes"...

  •  Cause animale, cause paysanne (Confédération paysanne)

"Alors que le débat est souvent simplifié à outrance, ce livre fait réfléchir et enrichit notre compréhension de l'élevage. Il est en effet urgent de distinguer clairement élevage paysan et productions animales industrielles. L'élevage paysan est indispensable pour nos territoires et la planète, tandis que l'industrialisation de l'agriculture nie les paysan.ne.s, le vivant et la planète. La complémentarité cultures/élevage, l'autonomie, le lien au sol, la valorisation des surfaces herbagères et pastorales sont au cœur de nos pratiques paysannes, pleinement intégrées dans les écosystèmes"...

  • Il était une bergère (Yves Deloison et Stéphanie Maubé)

"Peut-on vivre d'un élevage à taille humaine ? Que nous dit le métier d'éleveur de notre relation au monde animal ? Quel est l'impact des modes d'attribution des subventions et de la politique des quotas ? Comment résister à l'industrialisation de l'agriculture ? Alors que la pratique même de l'élevage est aujourd'hui contestée, Stéphanie Maubé, éleveuse militante qui défend une agriculture à hauteur d'homme pour une alimentation de qualité, apporte sa contribution au débat"...

  • De la terre à l'assiette (Marc Dufumier)

"Les consommateurs s'interrogent : Pourra-t-on nourrir la planète ? Mangeons-nous trop de viande et de poisson ? Peut-on rester en bonne santé en adoptant un régime vegan ? L'eau peut-elle venir à manquer ? Mangerons-nous demain des algues et des insectes ?... Les réponses claires et scientifiquement avérées à 50 questions essentielles sur l'agriculture et l'alimentation par l'un des experts mondiaux de l'agriculture et de l'alimentation"...

  • La vie émotionnelle des animaux de la ferme (Jeffrey Masson)

"Dans les étables, les pâturages et les basses-cours, on trouve des vaches qui pleurent quand on leur enlève leur veau, des cochons confiants qui aiment la musique... Selon Jeffrey M. Masson, spécialiste du comportement animal et auteur de nombreux best-sellers, les animaux d'élevage sont plus sensibles et plus intelligents qu'on ne le pense"... De l'anthropomorphisme, doublé de plusieurs contre-vérités et d'une remise en cause des productions animales, qui risque de semer encore davantage le doute dans l'esprit des consommateurs.

  • Paysans, on vous aime, défendez-vous, défendez nous contre les pesticides de synthèse (Daniel Cueff)

Un livre sur le maire de Langouët, petite commune bretonne, à l'origine d'un arrêté voulant interdire l'utilisation des produits phytosanitaires de synthèse à moins de 150 m des habitations.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous