Enseignement agricole Partir à « L'aventure du vivant » en camion

AG Terre-net Média

Après avoir accueilli plus de 7 000 visiteurs pendant le Salon de l'agriculture 2020, le camion « L'aventure du vivant » de l’enseignement agricole prend la route pour effectuer un tour de France. Le but est de « promouvoir la diversité des formations et métiers de l’agriculture et d'accroître leur attractivité en allant au plus près des territoires ».

Du 22 au 29 février dernier, le camion de L'aventure du vivant s’était garé au Salon de l’agriculture pour faire découvrir l'enseignement agricole au grand public et attirer davantage de jeunes dans ses établissements. Lundi 2 mars, il est parti sur les routes de notre pays pour faire de même dans 20 villes françaises jusqu’au 17 mai. Cette initiative fait partie du programme de valorisation des filières et métiers agricoles engagé par le ministère de l’agriculture il y a un an.

Retrouvez notre précédent article sur le lancement du site internet l'aventure du vivant

À l'intérieur du camion...

Cette unité mobile de 18 m de long se divise en deux salles qui peuvent contenir 25 personnes chacune. La première est composée d'un simulateur de conduite d'engin agricole, de tablettes connectées, de lunettes 3D et d'écrans tactiles interactifs. Tous ces outils « permettent une découverte virtuelle de l'enseignement agricole », peut-on lire sur le site internet L’aventure du vivant.

Dans la seconde salle, l'enseignement agricole et les jeunes qui y poursuivent leurs études, comme ceux qui fréquentent un établissement de l'éducation nationale, pourront échanger autour d'un quiz animé.

Qui pourra y rentrer ?

Le camion accueille toutes personnes intéressées par les formations et métiers liés à la nature et au vivant. Il reste trois jours dans chaque ville, dont deux réservés aux scolaires avec ouverture au grand public en fin de journée et un accessible à tous. Les classes passent 1h30 à l’intérieur : 45 min d'échanges en demi classes puis 45 min dans l'espace numérique.

Quatre animateurs de l'enseignement agricole technique et supérieur (BTSA, licence pro, écoles d'ingénieurs) assurent l'encadrement. « Leur expérience et la présence de professionnels issus de structures ou d'associations partenaires (Onisep, Aprodema, Anefa, Unep) faciliteront la rencontre et l'accompagnement des élèves ou du grand public. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous