Commerce international L'UE accepte l'importation de soja américain pour produire du biocarburant

AFP

L'UE a approuvé mardi l'importation de soja américain destiné à fabriquer du biocarburant, s'efforçant ainsi de consolider la fragile trêve commerciale conclue l'été dernier avec le président Donald Trump.

En juillet dernier, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker était parvenu à désamorcer le conflit commercial opposant l'UE aux USA, en promettant à Donald Trump d'accroître les importations de soja américain dans l'Union.

Mardi, la Commission européenne a conclu « que les graines de soja américaines satisfont aux exigences techniques applicables aux biocarburants dans l'UE », a-t-elle annoncé dans un communiqué. Cette autorisation court jusqu'en juillet 2021.

Les États-Unis sont déjà le fournisseur numéro un de soja en Europe pour l'alimentation humaine et animale, avec 75 % de parts de marché. Et les achats en provenance d'outre-Atlantique ont enregistré une hausse significative depuis plusieurs mois. Selon des données publiées en janvier par l'UE, les importations de soja américain ont progressé de 112 % entre juillet et décembre 2018, comparé à la même période il y a un an.

Les relations entre les USA et l'Union restent tout de même fragiles, et le spectre d'une hausse des droits de douane sur les importations européennes de voitures plane toujours, ce qui inquiète particulièrement l'Allemagne, grand producteur automobile. Le 18 janvier dernier, l'UE avait présenté ses plans pour discuter d'une réduction des droits de douane de part et d'autre de l'Atlantique, acceptant d'ouvrir des négociations avec les États-Unis sur les produits industriels y compris automobiles, mais en excluant l'agriculture.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous