Transition agricole et alimentaire Miimosa lance une offre pour financer de grands projets de « transition »

Arnaud Carpon, avec AFP Terre-net Média

« Dans un contexte de baisse annoncée des aides de la Pac et de la frilosité des banques », Miimosa, la principale plateforme de financement participatif pour le secteur agricole, lance deux nouveaux produits de financement, pour accompagner les agriculteurs dans des projets plus larges de « transition » en lien avec les attentes sociétales et environnementales.

Claude Cochonneau, président de l'APCA, et Florian Breton, fondateur de Miimosa, lors de la présentation de Miimosa transition, mardi 29 janvier 2019 au siège de l'APCA.Claude Cochonneau, président de l'APCA, et Florian Breton, fondateur de Miimosa, lors de la présentation de Miimosa transition, mardi 29 janvier 2019 au siège de l'APCA. (©Terre-net Média) 

« L'Europe, l'État et les banques ne peuvent intégralement couvrir » les importants besoins de l'agriculture, laquelle a « besoin de relais de financement », a expliqué Florian Breton, fondateur de Miimosa devant la presse mardi 29 janvier 2019.

En plus du don avec contrepartie et du prêt participatif, la principale plateforme de crowdfunding pour le secteur agricole lance «  Miimosa transition », une offre comprenant deux produits distincts pour financer des projets plus larges de transition agricole, alimentaire ou énergétique.

Sur la plateforme dédiée, Miimosa transition proposera le « minibon » et « l’obligation simple ». La société a obtenu un agrément délivré par l'AMF qui permet de proposer ces solutions de financement allant de 50 000 € à 1 M€, et surtout sans limite de placement pour les financeurs, ce qui n'était pas le cas pour les projets financés par Miimosa. Les deux produits peuvent être souscrits par des personnes physiques ou des personnes morales.

Pour le porteur de projet, l’emprunt peut être sollicité sans garantie et doit être à un taux compris entre 2 et 6 %. Dans le cas du minibon, l’emprunt est amortissable sur une durée maximale de cinq ans. Pour une obligation simple, l’emprunt est amortissable ou remboursable intégralement in fine.

Ces possibilités de financement s’adressent à « des grandes structures sous contrat avec des distributeurs, des coopératives, des transformateurs de l’agroalimentaire », pour les aider financièrement à opérer leur « transition ».

Parmi les premières structures ayant sollicité une obligation simple figure le pôle Viandes locales, une société qui regroupe 108 éleveurs de la Creuse, qui veulent construire un atelier de transformation avec deux priorités : le circuit court et la bientraitance animale. Le groupement a sollicité Miimosa transition pour un financement participatif de 150 000 €, sur un investissement total de 4,5 M€.

Miimosa compte déjà cinq partenaires et porteurs de projets pour cette nouvelle offre. Les paysans de Rougeline, producteurs de fruits et légumes dans le Sud de la France, et le groupe d’Aucy entendent « offrir à leurs agriculteurs adhérents de nouvelles solutions de financement ». Les groupes Carrefour, Danone et Herta veulent aussi promouvoir ces nouvelles possibilités de financement auprès de leurs agriculteurs fournisseurs.

Avec le soutien de ces groupes, Florian Breton espère financer des projets de transition agricole à hauteur de 100 M€ d'ici quatre ans.

Cet objectif, qui tient compte des apports des partenaires qui vont accompagner et cofinancer les projets, est d'une ampleur bien supérieure aux sommes levées par la plateforme Miimosa classique. Depuis son lancement il y a quatre ans, celle-ci a collecté 9 M€ pour 1 700 projets, auprès de 100 000 membres, via des dons avec contrepartie ou des prêts participatifs.

Ces limitations n'ont cependant pas empêché la plateforme « classique » de faire passer de 0,1 % à 3 % la part des projets liés à l'agriculture et à l'alimentation dans le financement participatif en France, selon Florian Breton, qui espère porter ce chiffre à 15 %.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous