Communiquer sur l'agriculture Monchamp.fr : un site de rencontres entre agriculteurs(.rices) et écoliers

Terre-net Média

Comment, en cette période de crise sanitaire, poursuivre les échanges entre les agriculteurs(.rices) et les écoles, si importants pour faire découvrir l'agriculture et ses métiers aux plus jeunes, et casser certaines idées reçues ? En s'inscrivant sur la plateforme web Monchamp.fr, qui permet de nouer une relation virtuelle, mais bien réelle, entre les élèves et les exploitants agricoles.

site monchamp.frSur le site internet Monchamp.fr, les écoles peuvent suivre un champ de céréales, avec son producteur, au fil des saisons. (©www.monchamp.fr) 

Vous aimez parler de votre métier d'agriculteur(.rice) aux enfants mais recevoir des classes sur votre ferme, comme vous en aviez l'habitude, s'avère plus compliqué avec la pandémie de Covid-19. Grâce à la plateforme internet Monchamp.fr et son appli, vous pourrez échanger à distance avec les écoliers du CM1 à la 6e et leurs enseignants. Il suffit juste de cultiver des céréales, de s'inscrire sur le site web et de proposer l'une de ses parcelles en lui créant un "profil".

Retrouvez aussi le cahier de vacances de Jeunes Agriculteurs de Vendée destiné aux CM1-CM2 pendant l'été 2020.

Le teaser de présentation sur Youtube de cet « outil pédagogique innovant pour apprendre autrement »:

Cliquer sur le curseur pour lancer la vidéo.

« Un réseau social entre producteurs et élèves »...

Il est également possible de découvrir les métiers de l'agriculture à bord du camion "L'aventure du vivant".

Du côté des écoles, une inscription est également requise. Ensuite, elles n'ont qu'à choisir le champ qui leur plaît puis à contacter l'exploitant qui le cultive. Tout au long de l'année scolaire, le producteur partage le travail qu'il y effectue au fil des saisons, et plus largement son quotidien sur l'exploitation agricole, en envoyant des messages, des photos et des vidéos.

Une mise en relation en quelques clics.

Et réciproquement, les élèves et leurs instituteurs ou professeurs peuvent poser des questions et montrer les travaux réalisés en lien avec l'agriculture, à l'aide de photos et de vidéos. « Un vrai réseau social » entre agriculteurs et écoliers qui s'appuie, en plus, sur des ressources pédagogiques spécifiques (bibliothèque d'activités).

... Et « une démarche interactive et pluridisciplinaire »

C'est ainsi que Noël Danilo, polyculteur-éleveur (céréales, vaches laitières) dans le Morbihan et Baudoin Gauthier, professeur des écoles en CE2-CM1-CM2 dans le Maine-et-Loire, se sont rencontrés. Dans cette vidéo publiée sur Youtube, ils expliquent pourquoi ils se sont "choisis", mais aussi le fonctionnement de la démarche, leurs motivations pour participer et ce qu'ils en ont retiré.

Cliquer sur le curseur pour lancer la vidéo.

« C'est un projet interactif via lequel les jeunes se familiarisent également avec les outils numériques. Et il favorise l'interdisciplinarité puisqu'il leur permet de travailler plein de matières, sans s'en rendre compte et avec plaisir : la compréhension et l'écriture de textes, la géographie des paysages, l'histoire de l'agriculture et en éducation civique et morale, l'environnement qui les entoure afin d'apprendre à le respecter », souligne Baudoin Gauthier.

Les enfants travaillent sans s'en rendre compte, avec plaisir. Baudoin Gauthier, instituteur.

« Connaître l'agriculture, c'est magique ! »

Grégoire, qui produit des grandes cultures et des taurillons, a créé l'association Ludibio, qui organise des visites scientifiques de ferme.

Chaque année, il reçoit plus de 6 000 lycéens sur son exploitation ! Pour lui, « faire comprendre ses pratiques fait partie de son ADN ».

Les écoliers sont aussi très contents. « J'aime bien voir l'évolution des graines. Maintenant, on connaît plus de choses sur l'agriculture, c'est magique ! », s'exclame l'un d'eux. Quant à Noël Danilo, il estime que « de plus en plus d'agriculteurs doivent partager ce qu'ils vivent dans leurs parcelles avec les jeunes générations ». Grâce à cela, « quelques enfants iront peut-être plus tard vers le monde agricole », espère-t-il.

Il faut partager ce qu'on vit sur nos parcelles avec les jeunes générations !
Noël Danilo, polyculteur-éleveur (Morbihan)

En 2019, une centaine de mises en relation ont eu lieu entre exploitants agricoles et élèves sur l'ensemble de la France. Si le contexte sanitaire s'améliore d'ici fin juin, ces échanges à distance pourront déboucher sur une rencontre de visu à la ferme, comme c'était traditionnellement le cas depuis le lancement de l'initiative en 2017 par Passion Céréales

Autre parole d'agricultrice : Ce qui me plaît, c'est de faire découvrir aux enfants la vie d'un champ, quasiment du semis à la récolte. Catherine, Isère.

Et autres paroles d'enseignantes :
C'est un outil clé en main, qui permet de travailler sur un champ mais aussi de rebondir sur de nombreuses activités. Une nouvelle manière d'aborder les éléments du programme. Cécile, maîtresse de CM2.
Christiane (professeure de SVT), elle, insiste sur « la relation enrichissante avec le producteur ».

Source de ces trois dernières citations : Monchamp.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous