Réseaux sociaux (5ème partie) Les premiers pas

Terre-net Média

Ultime volet de cette série d’articles d’initiation aux réseaux sociaux : publier ses messages.

Page Twitter Valérie Imbert, agricultrice Donnez-vous une "ligne à tenir", un style : vos messages n’en seront que mieux lus (ici Valérie Imbert sur Twitter).

Commencer à poster et échanger

Publier des contenus sur les réseaux sociaux  n’a d’utilité que si quelqu’un vous lit ! Il faut avoir des contacts , mais il faut aussi les intéresser. Et répondre quand on vous sollicite. A qui souhaitez-vous vous adresser ? Pour quoi faire ? Communiquer sur quel sujet ? Soyez naturel, en étant vous-même, mais demandez-vous ce que recherchent vos contacts : infos pratiques, ou drôles, discussions entre amis, bons plans, photos, témoignages sur votre profession, réductions sur vos produits ?

Et restez fidèles à vos objectifs. Vos messages n’en seront que mieux lus. Donnez-vous une "ligne à tenir", un style : vous pouvez vous positionner comme référent de quelque chose (si vous voulez qu’on vous "suive", qu’on prenne votre avis), par exemple d’une technique culturale ou d’élevage (comme  #semisdirect sur Twitter), parler de votre  métier d’agriculteur, de l’actualité, etc. Vos "suiveurs" (ou " followers" dans le langage consacré) apprécieront vos conseils, votre expérience, vos opinions, vos connaissances dans tel ou tel domaine, votre sincérité… Et votre humour bien sûr !

Mains qui se rejoignent N’hésitez pas à  partager les infos de vos contacts, à répondre à leurs messages… (©Fotolia)

Quelques règles de base

Pour être visible, publiez régulièrement, aux horaires qui conviennent à vos contacts, et variez les types de "posts" (messages). Intervenez avec pertinence. Multiplier les liens, messages, photos… ne sert à rien. En faire trop, ou abuser de l’autopromotion, peut produire l’effet inverse à celui désiré : on ne vous suivra plus. Choisissez qui peut voir chacune de vos publications : tout le monde, vos proches uniquement, les listes ou cercles de personnes que vous avez définis. Si votre but est de communiquer, privilégiez le mode public pour que vos posts puissent être vus par le plus grand nombre, et soient même parfois repris par des médias.

Qui dit échanges dit discussions et écoute : n’hésitez pas à partager les infos de vos contacts, à répondre à leurs messages… Bref, intéressez-vous sincèrement à vos interlocuteurs et ils s’intéresseront à vous, tout naturellement. Pas de secret, vous devrez y consacrer du temps et de l’énergie. Donc fixez-vous des plages horaires et respectez-les. Il est facile de se laisser capter par une photo originale ou une vidéo sympa puis une autre et une autre et… Mince, j’ai perdu une heure !

Fille devant un champ S’exprimer, c’est aussi parler de soi, s’engager, s’exposer. (©Fotolia)  

« Blindez-vous ! »

S’exprimer, c’est aussi parler de soi, s’engager, s’exposer. Ne prenez pas tout au pied de la lettre en cas de succès ("good buzz") comme de flop ("bad buzz"), voire d’attaques verbales. « Blindez-vous ! » Pensez aussi à tous ceux qui vous lisent sans se manifester.

Gardez en tête : la majorité des gens n’aiment pas ce mode de communication. En 2014, 70 % des utilisateurs vont tous les jours sur les réseaux sociaux, selon Médiamétrie. Mais plusieurs études indiquent qu’environ 9 personnes sur 10 ne font que lire les messages ; seule 1 sur 10 participe... 1 sur 100 régulièrement ! Donc ne désespérez pas : interagissez avec ceux qui sont actifs. Et profitez de votre présence sur les réseaux pour faire de la veille sur les thèmes qui vous intéressent.
Dernière recommandation : évaluez vos résultats. Faites le point régulièrement sur ce que vous apportent les réseaux sociaux et sur vos objectifs. C’est le meilleur moyen de rester maître du jeu, sans vous laisser dévorer par ces outils. Ils sont à votre service, pas l’inverse !

Article paru page 6 de Terre-net Magazine n°42 (janvier 2015).

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous