Réseaux sociaux

Tous les articles relatifs aux communautés présentes sur internet, réseaux sociaux, forums, blogs, etc.

Communiquer sur les réseaux sociaux Rester simple, factuel et persévérant : les conseils d’Étienne, alias @Agrikol

Rester simple, factuel et persévérant : les conseils d’Étienne, alias @Agrikol
Expliquer son métier d’éleveur sur les réseaux sociaux et répondre aux messages et « fakenews » des militants et associations vegans et abolitionnistes : telle est la démarche qu’a entrepris Etienne Fourmont, éleveur laitier sarthois, il y a maintenant deux ans. À force de répondre aux militants L214 et de mo...

[Témoignage] « J’arrête le lait » Avec son poème devenu viral sur Facebook, l’éleveur veut « tourner la page »

Avec son poème devenu viral sur Facebook, l’éleveur veut « tourner la page »
« J’ai tout donné, j’ai tout sacrifié, Il faut savoir tomber, pour apprendre à se relever » : C’est par un poème publié sur Facebook, empreint d’une grande sincérité et de vérité sur les difficultés du métier, que Charles Henry, polyculteur-éleveur à Cussy dans le Calvados, explique sa décision d’arrêter la p...

Revue des réseaux Des semis perturbés

Des semis perturbés
Malgré le retour de la pluie dans plusieurs régions, la sécheresse a souvent perturbé les semis et la levée des colzas, blés, orges, prairies... Quelques secteurs ont eu plus de chance avec la météo. Agriculteurs et techniciens en témoignent sur les réseaux sociaux.

Résidus de phytos dans les cheveux D'où viennent-ils vraiment ?

D'où viennent-ils vraiment ?
Le grand public utilise plus de pesticides qu’il ne semble le croire. Alors que les agriculteurs sont une nouvelle fois montrés du doigt, une étude montre que les colliers anti-puce, insecticides, produits de traitement du bois et autres produits domestiques ont une forte part de responsabilité. C’est ce qu’e...

Revue des réseaux Le prix des veaux fait peur, le débat est lancé !

Le prix des veaux fait peur, le débat est lancé !
Qu'ils soient laitiers ou allaitants, les éleveurs débattent franchement sur les réseaux sociaux à propos du prix des veaux. En effet, la sécheresse a contraint beaucoup de personnes à réduire leurs effectifs mais le marché ne semble pas au beau fixe en face. En prime, les négociants font la grève.