[Vu sur les réseaux] Haute tension Un céréalier percute le pylône haute tension et reste coincé 3 heures

Terre-net Média

Quand une ligne électrique à haute tension s’abat sur son tracteur, mieux vaut rester dans la cabine, sauf s’il y a une urgence vitale à en sortir. Un agriculteur de l’Aube a eu ce bon réflexe après avoir percuté le pylône d’une ligne à haute tension de 63 000 volts.

Le tracteur de Christophe Mougin a percuté un pylône d'une ligne à haute tension de 63 000 volts. Le tracteur de Christophe Mougin a percuté un pylône d'une ligne à haute tension de 63 000 volts. (©Laurent Mougin)

De la cabine, tu ne descendras point ! Ce sont nos confrères de France 3 en région Grand Est qui rapporte ce fait divers : Christophe Mougin, agriculteur dans l’Aube, s’est endormi au volant de son tracteur dans la nuit de lundi à mardi 1er octobre alors qu’il était en train de semer l’une de ses parcelles. Son tracteur a percuté – et complètement plié – un pylône d’une ligne électrique de 63 000 volts. Le producteur est resté coincé 3 heures dans la cabine bloquée par le pylône.

En restant confiné dans sa cabine, l’agriculteur est resté isolé du sol par le caoutchouc des pneus du tracteur. « J'ai toujours entendu dire que, quand il arrive un truc comme ça, il faut rester dans le tracteur », raconte le producteur. Effectivement, comme dans une voiture en cas d’orage, il vaut mieux rester dans la cabine de son tracteur dans une telle situation, pour éviter l’électrocution.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous