Covid-19 Des députés demandent un plan de relance de l'agriculture

AFP

Un groupe de députés transpartisan a demandé mercredi un plan de relance de l'agriculture et de la pêche, allant de pair avec une aide alimentaire pour aider les plus démunis à faire face à la crise économique provoquée par le Covid-19 et le confinement.

Paysage agricoleLes députés préconisent un plan de relance de l'agriculture prévoyant un soutien aux filières les plus en difficulté et aux filières de diversification. (©Terre-net Média)

Dans un rapport de la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, ces députés proposent de « garantir l'accès de tous à l'alimentation et (de) soutenir l'agriculture » autour d'un « plan d'action national » alliant soutien à la production et à la consommation.

Ils demandent ainsi la création de chèques alimentaires distribués par les départements ou les régions permettant aux publics fragilisés d'accéder à des produits locaux, notamment ceux qui n'ont pas pu être écoulés en raison des fermetures de restaurants, cantines ou marchés de plein air.

Parallèlement, ils préconisent un plan de relance de l'agriculture prévoyant un soutien aux filières les plus en difficulté et aux filières de diversification (éthanols, agrotourisme...).

Ils suggèrent également que la prochaine politique agricole commune (Pac) européenne « accompagne la structuration des filières et la transition agro-écologique ».

Pour cela, il faut, selon eux, « renforcer les missions, les moyens et les obligations des interprofessions, des organisations de producteurs (OP) et des associations d'organisations de producteurs (AOP) », afin de renforcer la position des agriculteurs vis-à-vis des autres maillons de la chaîne alimentaire, notamment la distribution.

Ces députés demandent également la « suspension » des négociations d'accords de libre-échange en cours. Ils font ainsi valoir qu'un accord entre l'UE et le Mexique annoncé le 28 avril et prévoyant l'importation de 20 000 tonnes de viande bovine mexicaine a suscité « une juste indignation de la filière française ».

Ils soulignent encore les mesures adoptées dans d'autres pays, notamment aux États-Unis, qui ont annoncé le 17 avril un plan de relance agricole de 45 milliards de dollars, et au Japon. En Europe, les Pays-Bas, ont adopté un plan de 650 millions d'euros pour leur secteur horticole, alors que l'Allemagne encourage la consommation en réduisant la TVA jusqu'à fin 2020.

Le rapport a été présenté par Stephane Travert (LREM), Julien Dive (LR), Sébastien Jumel (PCF), Dominique Potier (PS) et Richard Ramos (Modem).


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous