Emplois agricoles et ruraux Inpact, chef d’orchestre des deuxièmes Rencontres nationales des agricultures

Terre-net Média

Avec six autres organisations agricoles et rurales, Inpact attend 400 représentants d’organisations et de syndicats alternatifs au courant syndical majoritaire pour débattre des questions de l’emploi agricole et rural.

En 2012, les organisateurs des premières rencontres nationales des agricultures à LavalEn 2012, les organisateurs des premières rencontres nationales des agricultures à Laval. (©Rencontres nationales des agricultures)C’est au collectif Inpact (1) que revient la responsabilité d’organiser les deuxièmes Rencontres nationales des agricultures. Elles se dérouleront à Dardilly (à proximité de Lyon) les 22, 23 et 24 août prochains. Après la première expérience réussie de Laval en 2012, les neuf réseaux associatifs du collectif associés au Modef, à la Confédération paysanne, à Solidarité paysans, Res’Ogm info, Nature et progrès et aux Amis de la Confédération paysanne, attendent plus de 400 représentants d’organisations et de syndicats agricoles pour débatte d’emploi en zones rurales, celles-ci n'étant pas épargnées par la hausse du chômage.

Mobilisés autour du thème « Agriculture, ruralité : parlons d’emploi », les participants à ces deuxièmes rencontres nationales, attendus de toute la France, vont échanger autour de leurs expériences locales pour maintenir et créer des emplois en zone rurale. Mais aussi pour révéler les gisements d’emplois à ce jour inexplorés selon eux, et pourtant nécessaires pour revitaliser les villages ruraux. Qu’il s’agisse d’emplois dans les services publics, mais aussi dans les associations ou en production agricole.

Les rencontres nationales des agriculture sont l'occasion d'échanger des expériences vécues sur le terrain.Les rencontres nationales des agriculture sont l'occasion d'échanger
des expériences vécues sur le terrain. (©Inpact)
 

Les sept ateliers de réflexion au programme seront autant de lieux d’échanges pour débattre et partager les expériences entre participants. Les thèmes retenus porteront par exemple sur le développement et l’organisation des circuits courts, sur les profils des porteurs de projets agri-ruraux ou encore sur les politiques alternatives à l’installation et à la transmission d’exploitation agricoles.

Un projet de société agricole et rural

Les Rencontres nationales des agricultures s’inscrivent dans la volonté de bâtir un projet de société en milieu rural basé sur l’emploi « avec le soutien de l’ensemble de la population », assure les représentants d’Inpact.

Les organisateurs de ces deuxièmes rencontres nationales ne s’inscrivent pas en porte à faux avec la loi d’avenir agricole et la réforme de la Pac mise en œuvre en 2015. Ils soulignent en revanche que les politiques agricoles et agro-écologiques conduites ne privilégient pas suffisamment l’emploi en zone rurale. Le redéploiement des aides Pac est encore trop favorable aux grandes exploitations. Il ne soutient pas significativement l’emploi dans les exploitations agricoles et la paysannerie. « Ce qui crée de l’emploi agricole et rural, ce sont les systèmes basés sur l’agro-écologie qui valorisent les compétences des paysans », soutient Raymond Penhouët, de la Fadear, par ailleurs organisateur des deuxièmes rencontres nationales des agricultures. Et non pas les exploitations de grande dimension qui substituent la force de travail par des équipements et dont la rentabilité reste à prouver ».

(1) C’est une plateforme associative issue du rapprochement de réseaux associatifs agricoles : l’AFIP, l’InterAFOCG, la FADEAR, la FNCIVAM , Accueil Paysan, le MRJC, Terre de Liens et le MIRAMAP.
© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous