Élections chambres d’agriculture Jérémy Decerle (JA) : « Mieux accompagner les transmissions d’exploitations »

Terre-net Média

Parti avec la FNSEA en campagne pour les élections Chambres d’agriculture de janvier 2019, Jeunes agriculteurs entend « défendre un projet d’avenir pour l’agriculture », pour ainsi « rendre plus attractif le métier ». Avec environ la moitié des chefs d’exploitation qui partiront en retraite dans les 10 prochaines années, la transmission des exploitations, et non pas seulement l’installation des jeunes, est un enjeu crucial pour Jeunes agriculteurs.

[Interview] Jérémy Decerle (JA) : « La transmission des exploitations est un enjeu majeur pour les prochaines années »

C’est avec « les pieds sur terre » que Jeunes agriculteurs et la FNSEA veulent « avancer ensemble » et, à court terme, mener campagne pour les élections des chambres d’agriculture de janvier prochain. Face « à la complexité » de l’environnement dans lequel évoluent les agriculteurs, Jeunes agriculteurs veut, avec la FNSEA, « rendre le métier d’agriculteur plus attractif ». Pour le syndicat présidé par Jérémy Decerle, éleveur de charolaises en Saône-et-Loire, « la transmission des exploitations sera cruciale » dans les années à venir : 50 % de la population agricole partira en retraite dans les 10 ans qui viennent. Autant dire qu’il ne s’agit plus seulement « d’installer des jeunes » mais « ne plus perdre de paysans et faire en sorte que les campagnes vivent grâce aux agriculteurs ».

Le syndicat entend ainsi améliorer encore le dispositif d’accompagnement des jeunes à l’installation, mais surtout faire en sorte que « les chambres d’agriculture accompagnent mieux les cédants.

Il s’agit de développer et d’adapter cet accompagnement des futurs cédants à l’évolution des modèles. « Le modèle doit changer, mais il ne peut pas changer du jour au lendemain », concède Jérémy Decerle. « Mais aujourd’hui, 30 % des jeunes s’installent hors du cadre familial. Ils seront encore davantage demain. Les chambres d’agriculture, avec le syndicalisme jeune, doivent adapter l’accompagnement des transmissions à cette évolution.

Avec la FNSEA, JA veut ainsi défendre « une politique de la transmission permettant de préparer en amont les cédants à transmettre, d’organiser la mise en relation et de simplifier les démarches ». Dans ce cadre, « un travail avec les propriétaires fonciers est indispensable pour fluidifier les transmissions. » Les deux syndicats réclament « des mesures incitatives à la transmission à un jeune en plan de professionnalisation personnalisé », comme des pré-retraites ou une fiscalité attractive pour les cédants.

« La revalorisation des retraites agricoles » contribuerait aussi, selon les syndicats, à faciliter les transmissions. De même qu’une « loi foncière pour faciliter l’accès au foncier et lutter contre l’artificialisation des terres. Outre ces demandes rappelées au Gouvernement, les deux syndicats « s’engagent à promouvoir le parrainage afin de favoriser la transmission progressive en laissant le jeune acteur et responsable de son projet. »

Jérémy Decerle et Samuel Vandaele, respectivement président et secrétaire général de Jeunes agriculteurs.Jérémy Decerle et Samuel Vandaele, respectivement président et secrétaire général de Jeunes agriculteurs. (©Terre-net Média) 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous