; Le CAF rappelle les enjeux de la réforme de la gestion des risques

Gestion des risques Le Conseil de l’agriculture française appelle à concrétiser la réforme

Terre-net Média

La réforme de l’assurance récolte, votée dans la foulée des travaux du Varenne agricole de l’eau et du changement climatique, est toujours en cours d’élaboration. Pour les organisations membres du Conseil de l’agriculture française (CAF), il est urgent de concrétiser ces engagements pour permettre à un maximum d’agriculteurs de se couvrir contre les risques climatiques.

Alors que les décrets d’application de la réforme de l’assurance récolte sont en cours d’élaboration, la FNSEA, JA, la CNMCCA et les chambres d’agriculture rappellent leurs attentes : application complète, pour toutes les productions, des capacités ouvertes par le règlement « Omnibus » (valorisation de la subvention publique à hauteur de 70 % à partir d'une franchise/seuil de 20 %), une couverture des pertes de qualité, la possibilité de souscrire collectivement, et la garantie d’un capital suffisant intégrant l’augmentation des coûts de production.

Les organisations demandent également la prise en compte de l’évolution de l’historique des rendements pour être « en cohérence avec la réalité des impacts du changement climatique ».

« Nous devons créer les conditions pour que les agriculteurs aujourd'hui non-couverts saisissent l'opportunité et la nécessité de s'assurer et que les actuels assurés ne s'y détournent », rappelle le CAF, qui demande sur ces questions un rendez-vous au ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média