Fermeture de sucreries Le gouvernement français voudrait priver Südzucker de crédits d'impôt

AFP

Le ministre de l'agriculture, Didier Guillaume, a déclaré mardi devant les députés que le gouvernement français cherchait à éviter de verser des crédits d'impôt au groupe allemand Südzucker qui souhaite fermer deux sites sucriers en France.

« Nous allons regarder tout ce qui est en notre pouvoir » pour « ne pas leur verser » le CICE « très élevé qu'ils doivent toucher parce qu'ils ont investi et embauché les années précédentes », a indiqué le ministre devant la Commission du développement durable. « On attend que le ministère (du travail) de Mme Pénicaud nous donne des informations un peu plus précises », a-t-il ajouté. « Les Allemands, on peut le comprendre, favorisent leur propre pays par rapport à la Pologne et à la France (...) on ferait peut-être pareil, pourquoi pas. Mais ce qui ne va pas, c'est qu'ils contournent la loi : en fait ils ne ferment pas les entreprises, il reste cinq personnes dans le bâtiment donc il n'ont pas à payer de plan social d'entreprise. Nous ne l'accepterons pas », a expliqué le ministre. Selon lui, le groupe Südzucker affirme avoir respecté ses engagements, « mais un an après, ils n'investissent plus et ils licencient ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous