Déclaration des aides Pac 2017 Les ratés de Telepac exaspèrent les agriculteurs et les syndicats

Terre-net Média

La FNSEA a adressé un courrier au ministère de l’agriculture pour fustiger les « retards d’instructions ou de mise à jour » et les « dysfonctionnements » du service Telepac, alors qu’il ne reste que trois semaines aux agriculteurs pour déposer leurs demandes d’aides Pac 2017. Même colère du côté de la Confédération paysanne qui évoque un « chaos » et demande un report de la date limite.

« Alors que la Pac 2017 devait être le retour à la « normale » des demandes et réceptions d’aides, le chaos continue », résume la Confédération paysanne dans un communiqué. « L’administration est dépassée avec l’instruction des surfaces non agricoles (SNA), la saisie des MAEC 2015, pour lesquelles le logiciel de l’ASP vient seulement d’être finalisé, et l’accompagnement des déclarations Pac 2017. »

La colère est aussi de mise à la FNSEA qui a adressé le 20 avril un courrier au ministère de l’agriculture. « L’outil Telepac ne fonctionne que partiellement. La mise à disposition des dossiers est très aléatoire, et les informations remontées parfois incomplètes. » Le syndicat majoritaire regrette que « les premières semaines de déclarations soient les crash tests des outils informatiques de l’administration ».

« Nous sommes dans une impasse que la rénovation du RPG (registre parcellaire graphique, ndlr) et la réforme de 2015 ne suffisent plus à expliquer. Le manque d’investissements techniques et humains est flagrant. »

Alors que la FNSEA demande à ce que « les moyens nécessaires » soient mis en œuvre pour « éviter un nouveau report de la date du 15 mai », la Confédération paysanne demande un report de la date limite de déclaration au 15 juin 2017 ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous