Remaniement ministériel Stéphane Travert pourrait faire ses cartons, Marc Fesneau cité à le remplacer

Terre-net Média

Le remaniement gouvernemental suite au départ de Gérard Collomb concernera-t-il aussi le ministère de l’agriculture ? Selon plusieurs médias généralistes, Stéphane Travert pourrait être remercié. Un probable limogeage qui pose question. Marc Fesneau, leader des députés Modem à l’Assemblée nationale, est cité pour le remplacer.

Stéphane Travert est annoncé sur le départ par la presse généraliste, citant des sources proches de l'Elysée.Stéphane Travert est annoncé sur le départ par la presse généraliste, citant des sources proches de l'Elysée. (©Terre-net Média) 

Suite au départ de Gérard Collomb du ministère de l’intérieur, Emmanuel Macron s’oriente vers un remaniement gouvernemental assez large, impliquant la démission – puis la nomination dans la foulée – du premier ministre Edouard Philippe. Un remaniement assez large pour concerner le secteur agricole.

Unanimement, la presse généraliste annonce Stéphane Travert sortant, remercié par Emmanuel Macron. Pour l’élu manchois, ancien socialiste et partisan « En marche » dès les premières heures du candidat Macron, ce départ forcé sonnerait bien comme un désaveu du président de la République. Ce départ, qui interviendrait quelques jours après le vote définitif de la loi Alimentation à l’Assemblée nationale, sous-entendrait que l’Élysée dresse un bilan peu reluisant de l’action du locataire de la rue de Varenne (le siège du ministère de l’agriculture, ndlr).

Presque un an après son discours de Rungis sur les États généraux de l’alimentation, Emmanuel Macron serait-il finalement déçu, comme le sont les agriculteurs et leurs représentants agricoles, du contenu de la loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole ?

S’il n’est pas renouvelé dans ses fonctions mardi 8 octobre dans la soirée, date annoncée pour ce remaniement gouvernemental, un nom circule déjà plus que d’autres dans les colonnes de la plupart des médias généralistes : celui de Marc Fesneau, député du Loir-et-Cher, et président du groupe Modem à l’Assemblée nationale. « Cela semble le ministère le plus adapté pour lui » rapporte son entourage au Figaro.

Marc Fesneau ne serait pas totalement étranger aux dossiers agricoles. Lors de la Présidentielle de 2012, il était le spécialiste des questions agricoles du candidat François Bayrou. Terre-net Média l’avait longuement interviewé à cette occasion.

Et si le député Modem était appelé à entrer au Gouvernement, mais à un autre poste, qui pourrait remplacer Stéphane Travert ? Les possibilités pour Emmanuel Macron et Edouard Philippe ne sont guère nombreuses. Pour son premier Gouvernement, le chef de l’État avait validé l’arrivée de Jacques Mézard, avant qu’il ne soit transféré à la Cohésion des territoires après les Législatives. Dix-hui mois plus tard, le sénateur cantalien est aussi annoncé partant. En juin 2017, circulait aussi le nom de Jean-Baptiste Lemoyne, qui a finalement hérité (et qui pourrait conserver) du poste de secrétaire d’État aux Affaires européennes.

Quoi qu’il en soit, départ ou non de Stéphane Travert, les agriculteurs « jugeront par les actes », comme le rappellent si souvent leurs représentants syndicaux. Et, entre les conséquences de la sécheresse, la mise en application de la loi Alimentation, les négociations de la réforme de la Pac, l’impact de la fin des exonérations de charges sociales pour les travailleurs occasionnels, et bien d’autres sujets, les dossiers agricoles ne permettent pas le moindre « flottement » au ministère de l’agriculture.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous