; Écho des plaines

Écho des plaines

Écho des plaines

L'essentiel des observations extraites du Bulletin de santé du végétal par culture (blé et colza) et par région : ravageurs, maladies, adventices, état du développement. Retrouvez ci-dessous les derniers Echos des plaines.

Echo des plaines Risque maladies en hausse sur blé

Risque maladies en hausse sur blé
Si les maladies sont restées relativement discrètes dans l’ensemble jusqu’à présent, le retour des pluies favorise la septoriose et dans les parcelles au stade floraison, la fusariose des épis. De même, les températures élevées sont propices à l’apparition de la rouille brune. La rouille jaune et dans une moi...

Echo des plaines La pression rouille jaune progresse dans toutes les régions

La pression rouille jaune progresse dans toutes les régions
Avec le retour de la pluie dans certaines régions, le risque septoriose sur blé s’est amplifié. Ailleurs l’absence de précipitations empêche la progression de la maladie. La pression rouille jaune progresse par contre dans toutes les régions, sur variétés sensibles surtout, mais pas seulement. En colza, la s...

Echo des plaines Le risque charançons des siliques évolue sur colzas

Le risque charançons des siliques évolue sur colzas
Alors que le risque sclérotinia s’éloigne avec l’avancée des stades, c’est maintenant aux charançons des siliques que les colzas sont exposés, ainsi qu’aux pucerons cendrés. En blé, la surveillance est surtout à la septoriose et aux rouilles. Si les conditions climatiques restent pour le moment, selon les ré...

Écho des plaines La pluie favorable au sclérotinia du colza

La pluie favorable au sclérotinia du colza
Dans les régions où le stade G1, chute des premiers pétales, est atteint pour le colza, et où il n’a pas fait trop froid, les pluies sont favorables au développement de la maladie. Sur céréales, la pression des maladies est assez calme pour le moment. Les conditions climatiques à venir pourraient favoriser le...

Echo des plaines Sclérotinia du colza, bien repérer les stades

Sclérotinia du colza, bien repérer les stades
Le stade de sensibilité du colza au sclérotinia est le stade G1, « hampes secondaires qui commencent à fleurir et 10 premières siliques formées mesurant plus de 2 cm sur la hampe principale ». Pour bien le repérer, ce stade arrive 6 à 10 jours après le stade F1, floraison engagée. Le risque méligèthe disparaî...

Écho des plaines Premiers symptômes de rouille jaune signalés dans le blé

Premiers symptômes de rouille jaune signalés dans le blé
La rouille jaune commence à se manifester ponctuellement sur variétés sensibles. La pression piétin-verse, est aussi à surveiller à partir du stade « épi 1 cm » sur variétés sensibles. En colza, le risque charançons de la tige s’amenuise avec l’avancée des stades. Les méligèthes sont par contre en progression...

Écho des plaines Colza, surveiller les insectes

Colza, surveiller les insectes
Dans les colzas, la présence de charançons de la tige monte en puissance. Dans certaines régions, le pic de vol est déjà dépassé. Les méligèthes sont aussi signalés plus souvent. Attention, car de plus en plus de colzas sont au stade sensible.

Écho des plaines Climat favorable aux limaces dans le blé

Climat favorable aux limaces dans le blé
La pluviométrie des dernières semaines a été propice à l’activité des limaces dans les céréales. Dans les situations à risque limaces, il est conseillé de surveiller leur présence si le blé n’a pas dépassé le stade 3 feuilles. Les pucerons vecteurs de la jaunisse nanisante doivent aussi être surveillés, même ...

Écho des plaines Pression faible à modérée de pucerons dans le blé

Pression faible à modérée de pucerons dans le blé
Selon les régions, les pucerons vecteurs de la jaunisse nanisante sont présents dans les parcelles de blé parfois à un niveau très faible, parfois avec un niveau de pression un peu plus élevé. En colza, il est temps de démarrer l’évaluation du nombre de larves d’altises à l’aide des tests Berlèse.

Écho des plaines Attention à la présence de pucerons dans le blé

Attention à la présence de pucerons dans le blé
Les pucerons vecteurs de la jaunisse nanisante de l’orge sont à surveiller dans les parcelles de blé. Ils présentent un risque de nuisibilité lorsque 10 % de pieds en sont porteurs mais aussi lorsqu’ils séjournent dans la culture pendant plus de 10 jours. Dans le colza, c’est sur les larves d’altises que la v...

Écho des plaines Premiers pucerons et cicadelles signalés dans le blé

Premiers pucerons et cicadelles signalés dans le blé
Avec la levée du blé, la surveillance des pucerons et des cicadelles doit démarrer. C’est important car selon les régions, les premiers individus ont déjà été repérés. La pose de plaques engluées peut aider à repérer leur arrivée dans les parcelles. Dans le colza, il est aussi conseillé de commencer à surveil...