L'info marché du jour La Russie, l'Ukraine et le Kazakhstan veulent limiter leurs exports de blé

Terre-net Média

Pour tenter d'encadrer la hausse des prix sur le marché intérieur, la Russie, l'Ukraine et le Kazakhstan ont décidé de mettre en place des mesures pour limiter leurs exportations de céréales.

La Russie, l'Ukraine et le Kazakhstan veulent limiter leurs exports de blé La Russie, l'Ukraine et le Kazakhstan veulent limiter leurs exportations de céréales. (©Terre-net Média) À ne pas manquer : Ce qui fait bondir la volatilité des prix du blé, de l'orge, du maïs et du colzaFace à la hausse des prix sur le marché intérieur en Russie, causée par la pandémie de coronavirus, et pour assurer la souveraineté alimentaire du pays, le ministère russe de l'agriculture a déposé vendredi dernier une proposition pour limiter les exportations de céréales pendant trois mois. Il a proposé la mise en place d’un quota de 7 Mt d’avril à juin. Cette mesure de restriction des exports est toujours en attente de validation par le gouvernement russe, mais a d’ores et déjà reçu le soutien de ministre de l’économie.À lire : Une « semaine chômée » en Russie, bientôt une limitation des exports de blé ?Toutefois, les opérateurs restent sceptiques quant au volume proposé. Il est peu probable que la proposition ait un réel impact, puisque 7 Mt correspond à peu de choses près au volume...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous