L'info marché du jour Blé, orges, maïs : l'état des cultures reste fragile

Terre-net Média

FranceAgriMer continue de maintenir ses notations à un niveau bien plus faible que celui de l'an dernier. À l'issue de la semaine 23, le taux de blé en état « bon à très bon » reste à 56 %. Pour les orges d'hiver et de printemps, il s'établit respectivement à 52 et 54 %. Seul le maïs profite de conditions similaires à celles de l'an dernier, avec 83 % de « bon à très bon ».

Blé, orges, maïs : l'état des cultures reste fragile Les conditions de cultures restent stables pour le blé tendre. (©Pixabay)En pleine période de Weather Market, les opérateurs restent attentifs à la situation européenne, où les conditions de culture d’hiver restent particulièrement mauvaises. Alors que la moisson démarre déjà progressivement par endroit en France, les notations de FranceAgriMer ne s’améliorent pas. À l’issue de la semaine 23, du 2 au 8 juin, l’état du blé tendre reste fragile. Seulement 56 % des cultures sont en conditions « bonnes à très bonnes » : stable comparé à la semaine précédente mais en baisse de 24 points par rapport à 2019.???? #France #wheat ?? condition | #harvest20 #récolte20 #oatt pic.twitter.com/qG3XDTan7Y— benjamin bodart (@benjaminbodart) June 12, 2020La situation n’évolue pas non plus pour l’orge d’hiver, avec toujours 52 % des cultures en état « bon à très bon », contre 74 % l’an dernier. En revanche, l’orge de printemps perd un point, avec désormais 54 % des cultures en état « bon à très bon », ce ...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous