L'info marché du jour Des négociations sont en cours pour exporter plus de blé français vers l'Égypte

Terre-net Média

Partenaires dans le commerce de gros des produits agricoles et alimentaires, l’Égypte et la France parlementent pour encourager l’importation de blé tendre français en Égypte.

Ali El-Moselhi et Franck RiesterAli El-Moselhi (ministre égyptien de l'Approvisionnement et du Commerce intérieur) et Franck Riester (ministre délégué français du Commerce extérieur et de l'Attractivité) se sont rencontrés le 30 septembre (©franckriester - Twitter)À l’occasion d’une visite en France d’Ali El-Moselhi, ministre égyptien de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur, les deux pays « ont entamé des discussions pour examiner les moyens de rendre le blé français plus concurrentiel par rapport au blé de la mer Noire, dans un contexte de taux de fret maritime élevé », apprenait-on suite au dernier conseil spécialisé de FranceAgriMer, le 13 octobre.

De fait, l’Égypte veut « privilégier la compétitivité et la diversification des origines pour ses importations de blé », a indiqué le ministre égyptien.

Si les négociations aboutissent, l’idée serait de faire baisser les taux de fret pour encourager l’arrivée de blé tendre français en Égypte, premier importateur mondial.

Par ailleurs, « la France a accordé un prêt de 100 millions d’euros à l’Égypte pour le financement d’un marché de gros à Borg El Arab, près d’Alexandrie », a expliqué le 13 octobre Marc Zribi, chef de l’unité grains et sucre de FranceAgriMer. Ce devrait être le premier d’une série de quatorze marchés.

En janvier 2019, les deux pays avaient signé un accord intergouvernemental pour établir un partenariat entre le gouvernement égyptien, l’Agence française de développement et la Semmaris, société gestionnaire du Min de Rungis, afin de développer un réseau de marchés de gros en Égypte.

L’objectif : « améliorer l'approvisionnement alimentaire, s'assurer de sa qualité et optimiser l'utilisation des produits alimentaires et des services logistiques », avait détaillé le Conseil des ministres égyptien sur sa page Facebook, début 2020.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous