L'info marché du jour L'euro réagit à l'accord trouvé sur le Brexit

Terre-net Média

Face à l’optimisme engendré par l’accord sur le Brexit, la livre sterling et l’euro ont retrouvé de la vigueur. La hausse de la parité euro/dollar représente un risque pour les exportations européennes et pourrait apporter de la pression sur les cours. Mais le marché reste pour l’instant sur une note positive, compte tenu du dynamisme des ventes à l’international.

Drapeaux du Royaume-Uni et de l'Union européenneUn accord sur le Brexit a été trouvé entre Londres et Bruxelles et sera soumis au Parlement britannique samedi. (©Pixabay) 

Le marché a vivement réagi hier à l’annonce d’un accord finalement trouvé entre l'Union européenne et le Royaume-Uni au sujet du Brexit. Face à la bonne nouvelle, la livre sterling et l'euro se sont renforcés. La parité euro/dollar a nettement rebondi et est revenue sur des niveaux qui n’avaient plus été atteints depuis près de deux mois. Or, la parité joue sur les échanges. Une parité euro/dollar qui remonte fortement pourrait s'avérer défavorable aux exportations européennes et peser sur les prix. Néanmoins, le marché reste pour l'instant très optimiste suite au dernier appel d'offres de l'Égypte sur lequel la France est parvenue à se positionner. Les cours sont donc restés dans le positif hier. 

Chaque jour de la semaine, avec « L'info marché du jour », Terre-net sélectionne pour vous une information sur un fait impactant les cours des céréales et/ou des oléagineux.

Cette bonne nouvelle en vue d'un accord reste cependant à confirmer. Le premier ministre Boris Johnson a encore besoin que le Parlement britannique l’approuve lors d'une session extraordinaire samedi. Mais l’idée d’un Brexit dur s’éloigne. Toutefois, l’accord qui a été présenté n’a rien de définitif. Londres et Bruxelles se sont entendus sur une période de transition qui s’étendra jusqu’à 2020 et pourra être allongée d’un voire deux ans maximum. Durant cet intervalle, le Royaume-Uni n’aura plus de siège dans les institutions européennes mais continuera de faire partie de l'union douanière européenne et du marché intérieur européen. Les règles en place jusqu'à présent seront donc toujours appliquées. D’un point de vue économique il n’y aura donc pas de changement majeur pour le moment. Le Royaume-Uni aura un confortable sursis pour trouver un grand accord de libre-échange.  

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur  Les marchés agricoles de Terre-net.fr 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous