Euronext Le blé à l'équilibre, au terme d'une petite baisse hebdomadaire

AFP

Les prix du blé étaient à l'équilibre, vendredi à la mi-journée, au terme d'une semaine marquée par une légère baisse et un appel d'offres de l'Égypte infructueux pour les blés français, à nouveau dominés par les blés russes.

En début de campagne, les marchandises hexagonales étaient très éloignées des épis cultivés dans le bassin de production de la mer Noire, compte tenu de la faible récolte et des « très bonnes primes payées par les fabricants d'aliments et l'industrie d'une manière générale sur le marché intérieur français », a souligné un courtier ayant requis l'anonymat.

Les blés russes ont grimpé ces dernières semaines, d'une dizaine de dollars, mais les blés français demeuraient 4 à 5 dollars au dessus, notamment en raison du prix du fret.

« Ça n'a pas empêché les blés français de bien se tenir » cette semaine, compte tenu de la faible quantité à écouler : le marché à terme est resté haut et sur le marché physique, « on a des primes qui se sont appréciées d'un euro », a indiqué ce courtier, interrogé par l'AFP.

« Côté russe, les prix depuis le début de la semaine ont perdu 5 dollars à peu près, des agriculteurs là-bas commencent à vendre parce que les prix ont bien monté, donc ils veulent en profiter », a-t-il précisé.

En Argentine, des pluies très attendues ont fait leur apparition, permettant de soulager quelque peu le stress hydrique sur les parcelles de blé dont la récolte est attendue en décembre autour de 17,5 millions de tonnes par la bourse de Buenos Aires (18,8 Mt l'an passé), a souligné le cabinet Agritel.

Peu avant 14 h (12 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 50 centimes sur l'échéance de décembre à 192,75 euros, et était inchangée sur l'échéance de mars à 192,25 euros, pour près de 8 300 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, reculait de 25 centimes sur l'échéance de novembre à 171,75 euros, et de 25 centimes également sur l'échéance de janvier à 172,50 euros, pour un peu moins de 200 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous