Euronext Le blé consolide après plusieurs séances de hausse

AFP

Les cours du blé étaient en repli jeudi en milieu de journée, le marché consolidant après une série de séances à la hausse.

« Les cours du blé consolident sur les niveaux de prix actuels, alors que la demande en orges fourragères reste soutenue, principalement à l'international », a commenté le cabinet Agritel dans une note.

Après un appel d'offres, l'autorité publique d'achat algérienne OAIC a acheté 550 à 600 000 tonnes de blé, selon les premières indications rapportées jeudi par le cabinet Inter-Courtage.

Les prix seraient compris entre 275,50 et 276 dollars la tonne, prix CAF (Coût Assurance Fret, prix final à l'arrivée chez l'acheteur) pour livraison en décembre. Un niveau en très nette hausse par rapport aux 600 000 tonnes de blé achetées à la semaine dernière par l'Algérie (entre 263,50 et 264 dollars), a souligné Inter-Courtage. Les origines des marchandises n'étaient pas connues en milieu de journée, mais « les origines européennes demeurent les plus compétitives, notamment baltiques et polonaises », a affirmé Agritel.

Vers 14 h (12 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 0,75 euro sur l'échéance décembre à 210,50 euros et d'1 euro sur l'échéance de mars à 208,75 euros, dans un marché à l'activité très soutenue, avec environ 37 500 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, était proche de l'équilibre, progressant de 0,25 euro sur l'échéance de novembre à 191 euros et reculant de 0,25 euro sur l'échéance de janvier à 188,25 euros, pour environ 1 400 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous