Céréales Le blé en baisse dans le sillage de la bourse de Chicago

AFP

Les prix du blé étaient en très léger recul, mardi à la mi-journée dans le sillage de Chicago, après une séance de hausse en raison des inquiétudes concernant les cultures australiennes.

Vers 13h30 (12h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé perdait 50 centimes d'euro sur l'échéance de mars et 75 centimes sur l'échéance de mai, pour environ 8.700 lots.

Cette baisse « technique », selon l'analyste Alexandre Boy, du cabinet Agritel, s'inscrit dans la tendance observée lundi soir à la bourse de Chicago, qui a échoué à sortir de sa tendance baissière.

Sur la scène internationale, après avoir lancé un appel d'offres la semaine dernière, l'Arabie saoudite a acheté 495.000 tonnes de blé de qualité hard origines optionnelles, souligne le cabinet Agritel. La Russie a exporté au 29 novembre 16.9 millions de tonnes de blé, soit une progression de 28 % par rapport à l'an passé.

La tonne de maïs, elle, était également en léger recul, de 50 centimes, tant sur janvier à 154,50 euros, que sur mars à 159 euros, pour moins de 200 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous