; Consolidation des céréales sur Euronext

Euronext Le blé en léger retrait

Terre-net Média

Le blé et le maïs cèdent du terrain malgré les craintes pour la production 2022.

Les prix des céréales retombaient légèrement dans le rouge mardi à la mi-séance sur Euronext, pénalisés par un rebond de la parité eurodollar. Le déclin du marché américain et les fortes préoccupations concernant l’économie mondiale continuent par ailleurs de peser sur l’ensemble des marchés agricoles actuellement.

La rapide montée des températures de part et d’autre de l’Atlantique sont toutefois elles aussi très inquiétantes. L’USDA a par ailleurs abaissé d’un point le pourcentage de maïs "bon à excellent" dans son dernier Crop Progress hebdomadaire, à 72 %. Pour le blé d’hiver, ce chiffre s’établit à 31 % seulement (48 % l’an dernier), tandis que les variétés de printemps affichent un état plus encourageant, à 54 % de "bon à excellent" (37 % en 2021).

Vers 13h30, le blé Euronext à échéance septembre 2022 reculait de 1,25 €/t, à 393,25 €/t, tandis que le contrat décembre 2022 s'enfonçait de 0,75 €/t, à 387,25 €/t. Le maïs Euronext à livraison août 2022 baissait de 0,75 €/t, à 335 €/t, le terme novembre 2022 se maintenait à 335,50 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média