Euronext Le blé rebondit, retour aux affaires de l'Algérie

AFP

Les prix du blé connaissaient un net rebond, entamé lundi et qui se prolongeait mardi, après un appel d'offres de l'Algérie, probablement synonyme d'un regain d'activité dans les ports français.

Cet appel d'offres, qui prévoit un chargement en janvier, a été annoncé lundi en fin de journée. La France, fournisseur habituel d'épis à l'Algérie, a de très bonnes chances d'être retenue, de l'avis général des opérateurs. Cet appel d'offres va donc probablement conforter les bons chiffres publiés par Bruxelles concernant les flux de marchandises de l'UE vers le reste du monde.

Selon des données publiées lundi soir, les exportations de blé tendre ont progressé la semaine dernière de 625 740 tonnes (827 217 tonnes la semaine précédente et donc dans les deux cas nettement au-dessus des 560 800 tonnes d'objectif hebdomadaire), « pour un cumul de 10,29 Mt (6,57 Mt l'année dernière à pareille époque) », rapportait le cabinet Inter-Courtage.

La France, qui atteint 2,95 Mt (+ 166 400 tonnes), confirme son statut en tête des exportations de l'UE, devant la Roumanie (2,51 Mt).

Avec ces 10,3 Mt, les exportations européennes de blé ont progressé de + 56 % par rapport à l'an passé à ce stade de la campagne, soulignait le cabinet Agritel, une dynamique bienvenue pour les cours, tant la quantité de marchandises européennes à écouler est plus importante cette année.

Autre facteur de soutien des prix sur Euronext, les cours du blé sur le bassin mer Noire « progressent d'un dollar à 208 (prix Fob au port de Novorossisk, c'est-à-dire Free on board, sans les frais de transport et afférents) », soulignait le cabinet Agritel.

Peu avant 13 h (12 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé regagnait 25 centimes d'euro, tant sur l'échéance de décembre à 178,25 euros, que sur celle de mars à 179,25 euros, pour près de 5 700 lots échangés.

Les cours du maïs, qui ont cédé du terrain lundi, dans le sillage de ceux d'Ukraine, en pleine récolte, étaient tout proches de l'équilibre, reculant de 25 centimes sur l'échéance rapprochée de janvier à 162,75 euros, et étant inchangée sur l'échéance de mars à 166,50 euros, pour un peu plus de 450 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous